Lafarge

2013, l’année de tous les chamboulements

Deux évènements majeurs marquent l’édition de ce mois de novembre. On commencera par la sécurité sur les routes et les chantiers. On parle beaucoup de la sécurité sur les routes mais presque jamais de celle des chantiers qui reste encore taboue. Il est certain que la route tue visiblement plus et on notera à ce sujet l’engagement actif de Volvo sur le tout sécuritaire qui a marqué ces deux derniers mois par une forte communication sur sa vision zéro accident, en associant des responsables algériens du transport afin de s’inspirer du modèle suédois (lire pp 38-42).

L’autre événement est le fait que l’Algérie a été l‘objet d’intérêt d’un constructeur et non des moindres, à savoir le géant mondial des engins de construction Caterpillar. En effet, l’Algérie est à l’heure de sa construction, et le premier constructeur mondial se tourne vers ce marché croissant et propose de lui fournir des produits spécifiques très technologiques pour construire qualité et en un temps record grâce, notamment, à l’utilisation de machines dotées de systèmes de gestion qui permettent un gain en temps et en coût et plus de productivité.

Le secteur du transport, comme celui de la construction, est en phase avec l’ébullition régnante dans le secteur du BTPH. Les acteurs montent au créneau et s’organisent. Pas moins de deux fédérations de professionnels ont vu le jour durant le second semestre de cette année. Après la CGTP, c’est au tour de la FATP de faire son apparition. Les opérateurs du secteur fédèrent pour peser sur les réalisations annoncées pour le troisième plan quinquennal, qui peine à démarrer, semble-t-il connaîtra un démarrage en 2013. De grandes batailles sont attendues aussi sur le plan fourniture d’équipements. Mais ce qui fera le plus l’actualité ce sont les batailles que mèneront les entreprises algériennes de réalisation concurrencées par les entreprises de réalisation étrangères qui jusque-là ont accaparé les plus grands chantiers. Le SITP, qui se déroulera durant la dernière semaine de ce mois de novembre, sera le théâtre de tout ce qui s’annonce comme futures batailles en 2013, ce qui en soi renforce notre sentiment que le marché tend vers la professionnalisation des différents métiers que compte le secteur.

K.A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply