Lafarge

L’avenir du BTP est dans le logement et le tourisme

L’optimisme perdu durant les second et premier semestres 2015 et 2016 respectivement revient après l’annonce du maintien des programmes de construction entre 2015 et 2019, à savoir les 1,6 million de logements auxquels s’ajoutent les 2 000 projets dans le secteur du tourisme, dont 137 projets privés à Alger. La baisse du cours du pétrole a eu, certes, de l’impact sur le secteur de l’import des engins, des transports, du fer et du rond à béton que les pouvoirs publics ont réorganisé en introduisant un système de quota et cahier des charges qui élimine les importateurs non conformes au nouveau cadre réglementaire. Les logements, que se soit en commande publique ou promotion immobilière libre, les infrastructures hôtelières et le maintien des projets structurants en plus de la permission du recours au financement étranger prouvent que le BTP continuera à être un secteur privilégié. L’industrialisation du secteur reste l’indicateur phare qui exprime la santé du secteur par l’expansionnisme des receveurs d’ordre (industriels) pour répondre aux donneurs d’ordre (constructeurs). Pas moins de 57 projets nouveaux dans les produits rouges, plus de 3 cimenteries en réalisation et en voie de rentrer en production pour satisfaire une partie du marché national en déficit, la chimie des bâtiments, la menuiserie et l’industrie d’agrégats accueillent de nouveaux investisseurs. L’importation entame sa phase descendante, ce qui traduit le pessimisme régnant chez ses acteurs mais cela se fait au profit de l’accroissement des producteurs. Certains l’ont compris d’autres suivront.

Karima A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply