Lafarge

Deuxième et troisième sections de bétonnage.
Coffrage Framax Xlife sur les piles secondaires

dokadoka 1Les superstructures du nouveau viaduc Lahntal sont construites vers l’autre de la tête jetée à la tête de la jetée. Les voyageurs cantilever formant travaillent par paires, de sorte que les forces horizontales agissant sur les piliers du pont sont toujours en équilibre. Chaque paire de piles primaires a deux piliers secondaires adjacents. Ils stabilisent la tête de quai en tout temps encorbellement est en cours. Les piles secondaires ont une section de 2,0 x 2,0 m et ils sont jusqu’à 50 mètres de haut. entrepreneur principal Bögl utilisé son propre coffrage slipform pour ériger ces structures de stabilisation.
Les têtes de piliers monolithiques des piles secondaires ont une armature jetée intégrante constitué de poutres en acier. Ces têtes de pile ont été formés avec deux ensembles de Encadrée coffrage Framax Xlife. Huit ensembles de plates-formes de travail à condition que le tout-importante la sécurité au travail. Ils sont utilisés comme le niveau de travail pont et que les zones setdown pour les échafaudages de travail supplémentaires pour la construction et le démantèlement ultérieur des têtes de pile secondaire.

Performant cantilever formant les voyageurs
Les voyageurs cantilever formant sur le viaduc de Lahntal ont chacune quatre fermes longitudinales. Ils peuvent traiter différentes longueurs de section de 3,75 à 5,00 mètres et poids en béton jusqu’à 250 tonnes. Complet avec les plates-formes de la grille inférieure est 9,50 mètres de large et 25,00 mètres de long. Avec coffrage et plates-formes, chacune des quatre cantilever voyageurs formant pèse environ 130 tonnes. Tout d’abord pour durer, l’assemblage initial de tous les voyageurs cantilever formant était entre les mains des spécialistes de pré-assemblage de Doka sur place. Un total de douze repositionnements complètes des voyageurs cantilever formant devait être manipulé aussi bien. Doka a également conçu et construit une plate-forme spéciale brin prise à l’aide de matériaux propres de la société Bögl pour encorbellement. Cette plate-forme a été utilisée pour hisser les grilles de fond droite sur le sol sans l’aide de grues montées sur camion lourds.
À travers le cycle de fermeture, il y a un écart de 1,25 hauteur au fond de la section transversale du pont. Ainsi, les télescopes de coffrage de fond dans la zone des nervures pour permettre à cette différence. Le coffrage à l’intérieur de la cuve se compose d’une structure de tiroir pour un repositionnement rapide. Tous les éléments de coffrage viennent de la grande surface de coffrage modulaire Top 50, système de «bloc de construction». Entièrement systèmes de plates-formes intégrées assurent la sécurité au travail.

Lorsque le cantilever formant voyageur avance un système de support articulé ajuste automatiquement la grille de fond.
A la différence des cycles typiques, le cycle de fermeture doit être coulée dans deux sections de bétonnage. Le fond et la bande sont coulés en premier. Les rails haut dalle du cantilever formant voyageurs sont ensuite étendus sans démontage préalable. Le béton est ensuite coulé pour la dalle de chaussée. Lorsque le cycle de fermeture est terminée, le cantilever chariot de formation est remis en position au-dessus de l’axe des piles. rétracteurs spéciales entrent en jeu à ce stade de la procédure. Avec le chariot sur les quais, la grille de fond peut être abaissé. Le chariot est ensuite démonté en grandes unités de repositionnement, en grande partie non démantelés. Même les traverses d’ancrage, plus de 24,0 mètres de long, restent en place avec la plate-forme. La nuit, massifs transporteurs lourds manœuvrer les unités en position de travail sur l’autre chaussée du nouveau pont.

En Bref

Projet : Pont Lahntal, Limburg, Allemagne

Début de la construction : Septembre 2013

Ouverture à la circulation : Automne 2016

Conception : Joint venture entre Bürogemeinschaft Konstruktionsgruppe Bauen, Kempten et Architekturbüro Karl + Probst, Munich

Travaux de construction : Max Bögl Stiftung & Co. KG, Sengenthal

Systèmes de coffrage : Encadrée coffrage Framax Xlife, escalade coffrage automatique Xclimb 60, grande surface de coffrage Top 50, cantilever voyageurs formant, constructions personnalisées

planification Coffrage : Doka Applications Département Technologie, Maisach (piles de pont, tour d’escalier, têtes de quai, plates-formes de travail, cantilever voyageurs formant),

Doka Competence Center Bridges, Amstetten, Autriche (Planification et Statique cantilever formant voyageurs)

Coffrage pré-assemblage : Doka (montage initial et le repositionnement de cantilever formant les voyageurs, le montage et le démontage des huit grilles en acier poutres, pré-assemblage des unités de coffrage de fond et les systèmes de garde-corps tous azimuts)

Statique, coffrage grimpant : Suess Staller Schmitt Ingenieure GmbH, Gräfelfing

Statique, acier-poutres grilles : Ingenieurbüro für Bauwesen – Stefan Baur, Berlin

Coffrage coordination : Doka, Direction Nuremberg

Coffrage Doka choisi pour le chantier de construction du viaduc Lahnta

L’expertise de coffrage Doka est actuellement en demandes lors de la construction de l’un des plus fréquentées viaducs autoroutiers en Allemagne. Le pont Lahntal situé dans le Limbourg remonte au début des années soixante et est de 400 mètres de long. Chaque jour, environ 100 000 véhicules traversent la vallée de la rivière Lahn sur le viaduc. Sa charge de trafic a fortement augmenté, de sorte qu’un nouveau pont est en cours de construction situé juste à quelques mètres à l’ouest du vieux viaduc.

 Le nouveau viaduc Lahntal mesurera un massif 43,50 mètres de largeur globale huit voies, les épaules dures. Le projet est financé par l’Allemagne gouvernement fédéral et le coût total sera d’environ 92,7 millions d’euros.

Le pont de faisceau de 450 mètres de longueur est une conception par la coentreprise de «Bürogemeinschaft Konstruktionsgruppe Bauen ‘de Kempten et les architectes-Munich Architekturbüro Karl + Probst. Les routes sont de 62 mètres au-dessus du point de fond de la vallée le plus bas et les sept travées vont de 45 à 90 mètres de longueur. Aucune pile de pont a dû être mis dans les eaux de la rivière Lahn lui-même. , À deux cellules jarrets précontraint poutres caissons en béton forment les superstructures. Paires de colonnes circulaires renforcées super minces en béton vont transférer les charges du pont. Diamètre de la jetée maximale est un simple 2,80 m, et les piliers les plus hauts debout 57,0 mètres de haut. Méthode encorbellement est utilisé pour construire les superstructures. Structures de piliers secondaires offrent une stabilité supplémentaire pour la phase de construction. Entrepreneur principal est Max Bögl Stiftung & Co. KG

La technologie Escalade système pour les piles primaires
Doka a obtenu le contrat pour la technologie de coffrage vaste en escalade automatique. Il s’agit du coffrage Xclimb 60 utilisé pour construire les colonnes des piles primaires à section circulaire. Doté d’un système hydraulique monte et est ancré à la structure en permanence en guidant la chaussure. Ainsi, il peut grimper même lorsque la vitesse du vent sont aussi élevés jusqu’à 72 km / h. Le coffrage est lui-même composé de grandes surfaces de coffrage Top 50 prévu spécialement pour ce projet. Les panneaux sont constitués de poutres en bois de coffrage H20 haut et acier liernes WU14. Hauteur de coulée maximale est de 5,75 m à une hauteur de coffrage jusqu’à 6,00 m. Systèmes Ladder XS avec cages d’assurer en toute sécurité l’accès / bas entre les trois niveaux de plate-forme.

 Espace de travail de mesure plat 340 m² pour musoirs

Les musoirs asymétriques sont les sommiers pour la construction en porte à faux. Les têtes de quai sont construits sur le dessus de chaque paire de piles primaires et sont ancrés dans la paire adjacente de piles secondaires. Il y a 675 m³ de béton dans chaque tête de jetée. Cela correspond à un poids propre du béton d’un peu moins de 1700 tonnes. Plus le poids de l’armature et le poids du coffrage. Les têtes de pile sont versées en trois étapes de coulée. La structure en acier lourd utilisé est de 90% Doka . La totalité de la solution de coffrage est de Doka aussi bien pour les têtes de quai que l’ étaiement.
Deux poutres primaires HEB 1000 chacun 20,0 mètres de long sont la base de chaque structure de coffrage Pier tète. Les poutres secondaires sont dix couplés Ancrage CFT de poutre transversale. Ensemble, ils portent un espace de travail plat fermé mesurant 340 m² portés en équilibre à des hauteurs jusqu’à 50 mètres au-dessus du fond de la vallée. Pré-assemblage des unités de coffrage de fond et les systèmes de garde-corps tous azimuts a été traitée par le service de pré-assemblage de Doka sur place. Et l’équipe prend également en charge de l’installation et l’enlèvement des huit grilles acier poutre.
Doka a fourni la planification et le matériel nécessaire pour deux ensembles de coffrage, composées chacune de 950 m² de Top 50 grilles de faisceaux spécifiques au projet.

Dans la même catégorie

Leave a Reply