Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Contrats à courte durée

Le domaine de la construction du bâtiment et des travaux publics est le plus investi de tous les secteurs durant ces 10 dernières années, aussi bien en entreprises qu’en nombre d’emplois. En dépit de cette forte population dans le secteur — rien que sur les chantiers chinois, ce sont environ 30 000 travailleurs qui ont été recensés dernièrement — il reste un poids faible dans l’économie nationale.

Le BTP, même s’il représente ce fort potentiel pour le développement durable avec tous les projets ambitieux qui peinent  au démarrage ou en attente de lancement pour diverses raisons, a connu ces derniers temps des remaniements.

On notera les deux secteurs pesant aussi bien au plan de charge et budget alloué au titre du plan quinquennal 2010-2014 : l’habitat (40 M Usd) et le transport ferroviaire (35 M Usd).

Le changement à la tête du ministère de l’Habitat n’a pas pour autant fédéré tous les intervenants du secteur du bâtiment autour de la question de résorption de la problématique de retard des chantiers constaté dans le logement. Dès son retour aux fonctions, M. Tebboune, pour apaiser le poids de la crise, a annoncé de nouvelles décisions. Il accorde 300 000 logements à construire sur les prochains programmes aux entreprises européennes (Italie, Espagne, Portugal et autres), mais à courte durée. Qu’est-ce qu’il y aura après 2014 ; l’activité sera-t-elle bénéfique pour les entreprises locales ?

Il place très haut les conditions d’accès ; seules les entreprises de haute qualification ayant la capacité de réaliser plus de 500 logements d’un seul tenant et à la qualification 7 pourraient y prétendre. Cette présélection ne laisse pas le choix au fort potentiel de promoteurs privés algériens que la promotion immobilière de luxe, ce qui en soi lèse tout un pan d’intervenants dans le secteur privé.

Le BTP n’a pas encore livré tout son lot de scandales. Après celui de la société CSEC, voici le tour de la société canadienne SNC Lavalin, citée pour scandale de corruption  d’attribution de marché. La corruption, l’autre mal du siècle qui ronge des entreprises.

En attendant, suivez en live, sur btp-dz.com, le Batimatec 2013, le plus grand Salon du bâtiment regroupant plus de 1 000 entreprises de 24 différentes nationalités, qui promet d’être riche en news, en nouveautés et en innovations.

K. A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply