Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Le privé s’impose dans le BTPH

Le marché du BTP Haprès avoir enregistré une halte, en 2010, marqué par une réorganisation du secteur par un nouveau cadre règlementaire (code des marchés, cahier des charge pour les postulants aux projets), au premier trimestre 2011, la machine commence à dégripper par l’afflux des appels d’offres,mais a enregistré des remous ici et là sur les attributions desmarchés, notamment celui de l’habitat, qui constitue la part belle du secteur par le montant alloué, à savoir 40 milliards de dollars.

Les entreprises du BTP privées qui, jusque-là, jouaient les seconds rôles dans la sous-traitance durant le quinquennal passé, s’organisent avec unmeilleur capital expérience de terrain et un management moderne pour parer aux nouveaux projets, se sentent défavorisées et sortent de leur réserve. Elles ont la latitude de passer au premier plan et prêtes à s’ouvrir à des partenariats avec les sociétés internationales, et c’est ce que nous font savoir, souvent, les chefs d’entreprises du secteur. Aujourd’hui, le privé algérien est en phase de passer le cap dumode de gestion d’une entreprise familiale à une gestion plusmoderne et transparente pour postuler à des niveaux supérieurs comme l’imposent les nouvelles règles du marché.

En dépit de cette halte marquée, en 2010, le marché de l’équipement se chiffre à fin décembre à plus de 5 000 engins dédouanées par une cinquantaine de concessionnaire et entreprises de travaux, et plus de 70 000 véhicules de transport. C’est dire que les entreprises s’outillent en vue d’affronter leurs nouveaux chantiers. Après avoir revu leur management et renforcé leur capital humain, aujourd’hui, l’évolution d’une entreprise passe nécessairement par l’importance de son équipement, en volume, diversité et qualité pour pouvoir prétendre et répondre à des besoins pressants et les délais de réalisation imposés par les donneurs d’ordres.

2011 sera l’année tendance pour le démarrage de la construction des 2 millions de logements, et le Batimatec va nous confirmer cela par la forte participation de tous les corps demétiers du bâtiment. L’Ansej sera l’invitée d’honneur de ce Salon dédié au bâtiment. C’est dire que le secteur reste le créneau le plus employeur et entrepreneurial.

K.A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply