Lafarge

Financement du projet du port centre, Boudjemâa Talaï annonce la couleur
PP-P et le Bot pour assurer la continuité

Les entreprises opérant dans le secteur des btph sont inquiètes d’un ralentissement de l’activité et de la commande publique, considéré principalement comme le moteur de la croissance. On annonce ici et la une baisse du plan de charge, suspensions des projets, annulation des appels d’offres sans qu’aucune réaction officielle ne s’est fait entendre. Jusqu’à cette dernière nouvelle ou ministre des travaux publics dans son interview de ce jour accordé au quotidien électronique tsa annonce deux nouvelles formes de mecanisme de  financement possible pour assurer la continuité des futures realisation annoncées déjà. Á savoir par le recours au Partenariat public-privé (PPP) ou le « BOT », soit le « Build, operate and transfer » (construction, gestion et transfert), une option qu’il juge potentiellement intéressante. Cette dernière signifiant «Construire, Exploiter et Transférer» La réalisation de ces projets fait intervenir de nombreux acteurs (notamment l’État hôte, la société concessionnaire et les cocontractants) aux intérêts souvent divergents mais qui tendent tous à la satisfaction d’un objectif commun: la réussite du projet.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply