btp+heavy
btp+heavy

Une note d’optimisme

D’après les dernières données des équipements de toute l’industrie des travaux publics introduits par les distributeurs et surtout par les nombreuses entreprises de réalisation, renforcées par les dernières annonces sur les projets en cours de lancement ou à venir en 2013, les secteurs du transport, de la construction de logements et de l’énergie offriront de bonnes perspectives déjà à court terme.

La volonté affichée à travers le programme d’action du gouvernement Sellal fera probablement accélérer la prise des décisions sur les questions où il y a eu inertie.

Les entreprises du secteur de la construction anticipent et s’équipent. On notera que rien que Cosider filiale travaux publics a introduit 59 engins durant les premiers mois de l’année 2012. Idem pour les entreprises de services, c’est-à-dire les loueurs, les entreprises de ciment et tant de sociétés dans le Sud, pour ne citer que ces quelques indicateurs d’une relance des travaux qui s’ajoute au plan de charge actuellement en exécution.

Il faut s’attendre à une augmentation d’activité TP en 2013, malgré les incertitudes observées ces derniers temps dans le secteur, à en croire les experts économiques qui se sont exprimés récemment et les propos de Amar Ghoul à son retour au poste de ministre des Travaux public qui affirme que l’Etat ne reviendra pas sur ce qui est déjà programmé ou la politique déjà tracée pour l’exécution des différents projets prévus dans le programme du président de la République, dont les ressources nécessaires pour la réalisation des différents programmes et projets sont déjà allouées.

Une note d’optimisme à l’endroit des entreprises étrangères et nationales en attente alors que d’autres dans le public, nationale ou même chinoise, disposent de plan de charge sur cinq ans et n’arrivent même plus à honorer leurs engagements en termes de délais de livraison.

Le marché du transport et logistique est aussi en effervescence ; les chiffres en circulation donnent le tournis. Celui-ci s’établit à plus de 700 millions de dollars. La route comme le rail s’y prépare pour répondre à tous ces besoins de développement économique qui s’annoncent. Mais seuls les professionnels y profiteront car le plan de rigueur annoncé va sûrement éjecter les opportunistes et boulimiques qui minent chaque secteur.

K.A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply