Lafarge

Construction et exploitation du port de Cherchell attribués au chinois CSCEC – CHEC

Algerie Chine accord pour qauis de cherchellL’Algérie et la Chine ont signé le dimanche 17 janvier le contrat de 3,3 milliards de dollars américains pour construire et exploiter le nouveau port de transbordement du centre Cherchell selon l’agence chinoise (Xinhua).

Comme illustré sous dessus les représentant de la China Harbour Engineering Company (CHEC) représentant, Zhou Sheng (C), la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) et Mohamed Boussehaki, le directeur en charge des ports au ministère des Transports algérien, se serrent la main après signature de l’accord d’Alger, le 17 janvier 2016.
L’accord a été signé entre Transports Ministère de l’Algérie, China Harbour Engineering Company (CHEC) et China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) en Algérie. Selon l’accord, les deux parties vont créer une société de consortium pour construire le port, à environ 60 km à l’ouest de la capitale Alger. La Création de la société devrait finaliser plus tard dans Mars 2016, avec l’approbation du Conseil des participations étatiques (CPE) et la signature de son pacte d’actionnariat.
Pour rappel, le Conseil des ministres a validé, le 30 décembre dernier, la réalisation du projet du nouveau port prévu sur le site d’El Hamdania à l’est de Cherchell (wilaya de Tipasa). Il sera construit en eau profonde, avec 20 mètres de tirant d’eau (hauteur de la partie immergée du bateau). Comme nous l’avons déjà rapporté dans ces mêmes colonnes ce port qui disposera de 23 quais, aura la capacité de traitement de 6,5 millions de conteneurs par année, l’équivalent de 26 millions de tonnes de marchandises pour la même durée.

Dans la même catégorie

Leave a Reply