Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Conférence virtuelle : « Réformes Économiques aujourd’hui ou FMI demain ? » au menu du prochain webinar de Care

Depuis le confinement , le  think thank Care nous donne un  second rendez-vous en live pour un nouveau webinar au tour des thématique économique de l’heure impacté par les    chocs sanitaire et pétrolier de mars 2020  sous l’intitulé    « Réformes Économiques aujourd’hui ou FMI demain ? »  la conférence en ligne sera  animé par  l’économiste Abdelrahmi Bessaha. 

 

Les chocs sanitaire et pétrolier de mars 2020 ont heurté de plein fouet une économie algérienne déjà fortement fragilisée parla mauvaise gestion du choc pétrolier de 2014. Les effets de ces deux chocs sont énormes sur le plan macroéconomique, au niveau de l’emploi et sur le plan social. Une super-crise aux dimensions multiples et profonde qui demande des réponses urgentes, claires et réalisables et qui doivent être inscrites dans le contexte d’un plan global et cohérent à moyen terme. Après un rapide rappel du contexte international, le conférencier fera le point sur l’impact des 2 chocs,analysera les réponses des autorités, fera une comparaison avec les politiques correctives mises par des pays similaires au notre et proposera une feuille de route sur le moyen terme qui devrait permettre au pays de relancer son économie, créer de l’emploi et réduira la pauvreté.

 

Bio Express Abdelrahmi Bessaha, 

Abdelrahmi Bessaha est titulaire d’un doctorat d’État en Sciences Économiques et ingénieur en organisation. iI a rejoint le staff du Fonds Monétaire International en 1990 où il a travaillé sur de nombreux pays avec une focalisation sur les questions liées aux finances publiques, politique monétaire, comptes extérieurs, taux de change, croissance économique, inflation et programmes d’ajustement. Mr. Bessaha est visiting professeur de stratégie macroéconomique en Algérie à l’ISGP depuis 2018 où il enseigne entre autre la programmation financière publique. Il est également professeur associé à l’université du Maryland .

Dans la même catégorie

Leave a Reply