Bannière menu

Economie circulaire : Général Emballage va recycler annuellement 260T de déchets de récupération de l’unité Lafarge -Sacs

 Lafarge -Algérie etGénéral Emballage et  signent ce lundi 28 novembre, dans un hôtel à Alger en présence de la presse nationale, une  convention de partenariat ayant pour objet  la récupération  de 260 T/ an de déchets papiers kraft  générés par l’ activité industrielle de  l’ unité de production Lafarge sacs  à ciment se situant à Bordj Bou Arreridj.

Cette démarche éco-responsable des deux acteurs majeurs du marché algérien  qui acté  par ce lundi 28 novembre en présence de la presse national pour faire    savoir faire  leur savoir faire en terme d’actions engagées par leur entreprises respectivement pour réduire l’ empreinte carbone , faire l’économie des énergies , de l’eau et la réutilisation des ressource alternatives pour préserver les ressources naturelles à tenu  à préciser en préambule de la cérémonie à Med Aouchiche,  directeur de communication de Lafarge Algérie.
« La cause environnementale est au cœur même de notre modèle d’affaire » , a indiqué à son tour  Mohamed Bessa ,  directeur de  communication de Général emballage  qui a rappeler les nombreux investissements écologiques engagé dans les différents processus de fabrication et unités  de GE d. des actions qui visent selon lui , à produire  avec un bilan carbone le plus bas possible auquel s’ajoute cet accord.

L’industrie de la valorisation des déchets est aujourd’hui un enjeu majeur pour le développement de capacités productives performantes, et pour accompagner l’effort de transition écologique de l’économie algérienne. Cette action s’inscrit pleinement dans la stratégie du gouvernement en matière de protection de l’environnement et de la promotion de l’économie circulaire » a précise Nicolas GEORGE, Représentant du Groupe HOLCIM en Algérie. Pour Nicolas George, dg de Lafarge Algérie, a saisi cette occasion, pour rappeler les engagements chiffrés de la filiale Algérie du groupe Suisse Holcim,  à réduire l’empreinte carbone, lié à leurs différentes  activités industrielles en tant que filiale  et autres entreprises  en partenariat public- privé  et privé -privé de production de ciment, du plâtre ,  sont traduits  » par des investissements vert chiffré  à 12 MUsd en 2020″, à l’instar de l’activités geocycle qui consiste à recycler tous type déchets solide, liquide,  patte ,  ainsi que par d’autres actions visant à réduire les émissions  à –  646 kg de co2 par tonne de  ciment produit. Parmi ses engagement durabilité à  atteindre à horizon 2026 , il fait mention de  porter  la consommation d ‘eau qui est déjà passé à 350 litre /T de ciment produit   à 135l/T dans l’usine de M’Sila, avec  cette limitation d’ usage d eau grâce aux solutions préconisées, on sera la meilleure entreprise au monde ,  a tenu à  le souligner. Accélérer la croissance verte chez Lafarge se traduit  pour lui,  aussi dans l’économie circulaire  en valorisants des déchets qui sont dans le processus industriel, en ayant un objectif  à 2026 , d’utiliser 500 000 tonnes de  matières alternatives aux ressources naturelles contre 250 000T de déchets  utilisé   en 2022 et zéro tonne en 2021.

 Pour Athmane Benkarou  responsable  dans l’activité de Géocycle qui a détaillé par les chiffres  à l appuie,  les projets important  testés à l’ échelle industrielle dans  l’ activité recyclage pour  plusieurs type de produits du moins nocifs au plus dangereux, du Déchet pâteux  notamment des boues issues des eaux industrielles, des vases de barrage traités  soient 250 000t traités et  25 000tonnes  des déchets ferreux issus de l’ usines Tosyali dans le cadre d’un accord de récupération 20 000 à 25000 tonnes annuelle qui permet de préserver la ressource naturelle , précise le communicant. Idem pour le  calcaire qui peut être substitué par certains déchet des industries sucrières qui
 Face à une croissance notable à deux chiffre en terme de déchets  d ‘emballage  produit qui   en phase d’atteindre  à 2025 1.5 millions de tonne annuellement  général Emballage a inscrit parmi ses engagements un investisment écologiques qui intègre exclusivement , soit à 90% ,  la matière recyclable dans son processus de fabrication du carton, a tenu nous révéler  M. Hamoudi Dg du groupe GE.
Avant d’  aboutir au projet final d’usinage , les première actions sont entreprises à travers  la création de plusieurs centres de collectes à travers plusieurs willaya,  se fixant un objectif d atteindre 400 000 tonnes de déchets qui lui permettrait de lancer une  unité de fabrication de papier pour carton ondulé . Avec l’aboutissement de cette usine intégrée   les importation seront réduite à 80%  a conclu Mr Hamoudi, pour  nous faire remarquer  l’utilité de son projet, qui non seulement écologique mais aussi réduira drastiquement la dépendance

Dans la même catégorie

Leave a Reply