Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Maintenance des installation de Basmaya
General Electric signe un contrat de service 520 MUD en Iran

logo GEGE a signé un accord pluriannuel (MYA) en Irak avec le holding Mass Energy Group annonce dans un communiqué en date du 8 spetembre. Le contrat de 520 million de dollars comprend un accord de prestation contractuelle (CSA), des services d’opération et de maintenance (O&M), ainsi que les solutions industrielles numériques avancées de GE au profit de la centrale électrique de Basmaya, alimentée au gaz et d’une puissance de 3 GW, à seulement 40 kilomètres à l’est de Bagdad. Ce contrat représente un effort continu entre Mass Energy Group, le ministère irakien de l’Electricité et GE, afin de fournir l’énergie tant nécessaire à la population Irakienne.
Le contrat de service pluriannuel repose sur la relation à long terme de GE avec le holding Mass Energy Group, qui comprend des contrats antérieurs pour fournir à Basmaya huit unités de ses turbines à gaz, 9FA et quatre unités de ses turbines à vapeur, C7. Le projet se développe en deux phases, chaque phase livre 1.500 mégawatts (MW) d’électricité, ce qui, combiné, est suffisant pour répondre aux besoins de plus de 600.000 ménages.
Plus loin le communiqué précise  que, « Ce contrat souligne l’engagement à long terme de GE en Irak et témoigne de la confiance que nous portent nos clients dans notre capacité à exécuter », a déclaré Joe Anis, Président et Président Directeur Général de GE Service Electrique au Moyen-Orient et en Afrique. « L’introduction de Predix et le jumelage numérique, dans le cadre du contrat pluriannuel au profit de la centrale électrique de Basmaya, marque une transition dans l’industrie, en maximisant la valeur distinctive qu’apporte les technologies numériques pour promouvoir l’efficacité opérationnelle de la centrale.  »
Tout en augmentant l’éventail des opérations principales, la maintenance et les services de soutien de la centrale, le contrat représente une première car GE introduira ses solutions industrielles numériques de pointe dans le secteur de l’électricité en Irak. Alimenté par Predix, le système d’exploitation avancé basé sur le cloud de GE et construit exclusivement pour l’industrie, l’application logicielle de gestion du rendement des actifs (APM) de GE établira des données pour surveiller, analyser, améliorer et prédire l’état des équipements. La capacité de détection d’anomalie de l’APM permet de prédire les pannes avant qu’elles ne surviennent, en améliorant la fiabilité de la centrale, l’optimisation de la maintenance juste-à-temps et la réduction des temps d’arrêt de la centrale électrique.

 

Avec trois bureaux en Irak – à Bagdad, à Erbil et dans le complexe pétrole et gazier de Bassorah au sud du pays – GE continue de livrer ses dernières technologies et son expertise aux clients locaux. Plus de 130 turbines de GE sont en service dans le pays, en dehors des accords en cours pour soutenir les centrales de production d’électricité à travers l’Irak. GE a fourni au ministère irakien de l’Electricité (MEO) 56 autres turbines à gaz pour divers projets, qui génèrent environ 7.600 MW pour appuyer l’expansion de l’infrastructure énergétique du pays et contribuer à une croissance économique future. Plus tôt cette année, GE a également signé l’accord « Plan d’Augmentation Electrique » avec le MEO pour apporter un ensemble de solutions, y compris des projets de mises à jour et d’entretien, et renforcer les niveaux de productivité et d’efficacité à travers diverses centrales électriques en Irak.
Plus loin il rappelle que GE a plus de 40 ans de présence en Irak, et soutient les besoins infrastructurels du pays dans la production d’énergie, du pétrole et du gaz, le traitement de l’eau, de l’aviation et de la santé, grâce à la diversification des solutions multi activités et sa présence locale.

Dans la même catégorie

Leave a Reply