Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Il faut disposer d’1 milliard de DA ou l’équivalent en devise pour postuler à l’exploitation de l’autoroute Est-ouest

auto route tronçon bejaia akbouL’Algérienne des autoroutes (ADA) vient de lancer un Avis d’appel d’offres national et international pour la gestion, l’exploitation et l’entretien, pour une durée de 5 années, de l’autoroute Est-Ouest. L’annonce parue sur plusieurs titres don le quotidien El Moudjahid, qui consacre un article  dans l’édition de ce jour et revient  sur  un  certain point d’exigence du cahier des charges. En effet, il fait mention  les conditions d’éligibilité, à savoir, les sociétés les concessionnaires d’Autoroutes ou exploitants d’Autoroutes,doivent disposer d’un agrément en cours de validité et/ou ayant déjà conclu une convention de concession et/ou d’exploitation avec l’Etat pour la gestion, l’exploitation et l’entretien d’une autoroute  et devrait disposé de  références professionnelles, en tant que tel et avoir exploiter exploitation et entretenu au minimum un  tronçon autoroutier de  300 km. Parmi l’ une des  conditions estime l’auteur du dit article « de draconienne et point crucial » imposé aux concessionnaires est de disposer d’une capacité financière supérieur ou égal à un milliard de DA ou l’équivalent en devise et calculé comme la moyenne sur les trois dernières années justifié par les bilans des trois dernières années certifiés par un commissaire aux comptes ou visés par les services des impôts. le cahier de charge semble aussi exigeant sur l’interdiction de se constituer en groupement  ou sous-traitant, et en dernier point, le soumissionnaire doit aussi être «en règle» avec ses obligations fiscales, parafiscales et envers l’organisme en charge des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du BTPH, le cas échéant, pour les entreprises étrangères ayant déjà exercé en Algérie.

Dans la même catégorie

Leave a Reply