btp+heavy
btp+heavy

Le logement, une affaire des grandes entreprises

 

Le marché algérien des engins de TP ne cesse d’accroître et absorbe annuellement plus de 3 000 machines dédiées seulement à la construction routière et plus de 12 000 équipements toutes catégories confondues, bâtiment, carrière, manutention et autre industrie des produits rouge, noir et blanc.

En dépit des retards accusés dans divers chantiers pour de multiples raisons qui font objet de scandale, la technologie ne semble pas encore être la priorité et pourtant elle pourrait bien résoudre, en partie, les retards considérables techniques. Après le retard enregistré dans le projet de l’autoroute Est-Ouest qui a bien entamé sa quatrième année, voici celui du logement qui semble un sujet de discorde entre entrepreneurs privés nationaux et pouvoirs publics suite aux nouvelles décisions engagées par le ministre de l’Habitat, M. Tebboune, dès son installation, qui a d’emblée fait état du bilan de réalisation de son prédécesseur qui est loin d’atteindre les objectifs du plan quinquennal.

Durant ces deux premiers mois de l’année 2013, de nouveaux changements font l’actualité du BTP. Néanmoins, malgré l’annonce, par exemple, du lancement des travaux, à la fin de ce premier trimestre, de la nouvelle ville d’El-Ménéa (270 km au sud de Ghardaïa), mais ce qui retient l’attention est cette bataille ouverte entre les entrepreneurs algériens accablés pour leur incapacité à répondre à la demande pressante du logement et qui se voient exclus des prochaines attributions de rattrapage du programme 2010-2014. Les nouvelles décisions prises par le ministre de l’Habitat, stipulant l’association de partenaires étrangers pour accélérer la cadence de la construction des logements dont, notamment, des Italiens (100 000 logements), des Portugais (50 000), des Polonais (restauration+15 000) et des Espagnols (50 000), ne semblent pas être du goût des patrons entrepreneurs privés qui se sont exprimés par la voie de M. Habib Youcefi. L’intransigeance en capacités, qualification et moyens est clairement explicitée dans le dernier appel d’offres de présélection national et international disponible sur le site MHU. Seuls les groupements ou entreprises de catégorie 7 ou plus et qui, de plus, ont réalisé d’un seul tenant 500 logements et ont cumulé 2 000 logements…sont éligibles et seront retenus. Autrement dit, les entreprises de petite taille ne s’invitent pas dans les grands chantiers.

K.A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply