Lafarge

Groupe PSA chasse sur le terrain de Renault
Le low-cost dans le segment du tricorps

 

Le groupe PSA veut en découdre  avec son compatriote français Renault. Il est prêt à aller jusqu’au bout pour lui prendre  des parts  de marché. La stratégie des marques au lion et aux chevrons est toute étudiée et cela n’a de secret pour personne,  puisque  les  cartes  sont dévoilées d’entrée de jeu. Le groupe PSA choisit le  lancement  de  ses  nouveaux modèles en Turquie  où est  fabriquée justement Renault Symbole. Il chasse quasiment sur son terrain.

La Peugeot 301 fait le tour du monde pour son lancement, en démarrant de Turquie pour finir sa course  au Maroc où est basée  la nouvelle usine de Dacia Logan. Le marché maghrébin est en ligne de mire. Les deux nouveaux modèles : la C-Elysée et la 301, pour ce qui est du marché algérien, et c’est une première, les concessionnaires locaux affichent le même barème des prix, pour ne prendre  aucun risque de cannibalisation, un véritable tir groupé contre les modèles les plus vendus en Algérie dans le segment des tricorps.

Le groupe PSA table sur un volume de vente de 250 000 unités en 2014 à travers le monde. Pour la 301, pas moins de 150 000 unités sont souhaitées, contre  seulement 100 000 unités  pour la  C-Elysée.  Les deux françaises ne trouveront pas de difficultés à cartonner en Algérie ; le marché  local  étant  en  pleine  expansion et c’est particulièrement ce segment qui enregistre le plus fort volume. Reste maintenant le problème de la disponibilité du véhicule très déterminant pour gagner la bataille de la concurrence.  Sur ce point, la marque au losange est plus rodée et a même  pris une avance considérable sur les deux terrains : vente aux particuliers et pour les entreprises.

M. C.

Dans la même catégorie

Leave a Reply