Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

SIEERA 2023 : GGS Traitamiante affiche son savoir-faire dans la décontamination des bâtiments et sites industriels

Du 27 au 29 septembre 2023, l’entreprise Géant Général service (GGS) avec l’ensemble de ses filiale a participé activement en qualité d’exposant et de sponsor de la 3ème édition du Salon International de l’Environnement et des Energies Renouvelables « SIEERA » 2023, organisé par le Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables au niveau du pavillon Union du palais des expositions des pins maritimes (SAFEX).

BTP ALGÉRIE, en qualité du 1er et unique média spécialisé dans  l’industrie de la construction revient sur l’actualité du traitement des déchets dangereux en allant à la rencontre de cet exposant qui a saisi cet événement pour sensibiliser au sujet du danger des déchets d’amiante. Traitamiante filiale de Géant Général service (GGS) fondé par  Mohamed Tidjani et Azzeddine Touarigt, participe à l’effort national de dépollution des sites industriels, des bâtiments en déchets dangereux à l’instar de l’amiante, pour ne citer que ce produit dangereux pour la santé publique.

Rencontre sur cette troisième édition du Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables, SEER, Mr Azzeddine Touarigt, directeur Général a tenu à nous présenter les principale mission de son entreprises qui réponde à l’urgence du respect de l’environnement et  a rappelé er que son GGS Traitamiante fait partie du groupement  d’entreprises qui ont remporté l appel d’offre en 2023, lancé par la Sonelgaz pour la décontamination de la centrale thermique dans la wilaya de Jijel. Une opération d’envergure, qui se fera soutien de la société française Inertam, spécialisée la vitrification des déchets d’ amiante.

En effet, Traitamiante aura à charge de collecter, de reconditionner dans des big Bag homologué les 7 000 tonnes de déchets d’amiante plus 1000 T de sable contaminé issus de la centrale thermique à vapeur de Djen Djen. Puis, ces déchets seront acheminés vers l’usine d’Inertam basée en France  pour la destruction de la toxicité.

Outre cette opération importante de dépollution qui coute environ, Pour Mr Azzedine Touarigt, il y a manque à gagner à investir dans les centre d’enfouissement en Algérie et autre développement de la filière de traitement des déchets dangereux en Algérie en permettant des usines de traitement des déchets d’amiante non friable, Pour se faire des contacts sont déjà entrepris par son entreprise en vue d’un partenariat avec des professionnel dans le domaine du traitement des déchet d’amiante non friable qui se trouve partout, toiture, amiante emprisonnée dans les matériaux de constructions, à savoir les ciments…

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply