Bannière menu

Mise en œuvre des joints de chaussée de type modulaire pour les Ouvrages d’Art : La CRCC présente sa technique

Dans la réalisation des ouvrages d’art routiers, un joint de chaussée (ou de dilatation) représente un dispositif très important des ponts. L’installation des joints de chaussée permet d’améliorer efficacement les performances des ponts en matière de résistance aux charges des véhicules et à d’autres types de charges, d’assurer la continuité de la circulation, sans subir de gêne, sur les tabliers d’un pont soumis à des mouvements dus au trafic et aux différentes sollicitations externes, tout en respectant les exigences de dilatation, de la résistance aux charges et l’étanchéité de l’ouvrage afin d’éviter le déplacement et la déformation des tabliers, ainsi, garantir la sécurité des piétons et des véhicules. Les exigences liées à la rigidité et l’intégrité sont élevées pour la réalisation des joints de chaussée et la qualité de leur construction a un impact important sur la sécurité structurelle des ponts. La raison pour laquelle, il est très important de mener une étude approfondie sur la technique de réalisation des joints de chaussée des ouvrages d’art. À cet égard, cet article présente d’abord la forme principale et la fonction de base des joints de dilatation des ponts, puis analyse les points clés de la formulation du plan de construction des joints de dilatation et mène des recherches approfondies sur leur technologie de construction et le contrôle de la qualité sur ces points.

Cet article  de l’entreprise CRRC  joint en pdf ci-après  présente une étude approfondie de la technique de construction des joints de chaussée modulaires et les principaux points du contrôle de la qualité de construction.

Pour en savoir plus sur l’étude lire pdf ci-dessous

CAHIER TECHINIQUE VR crcc_Layout 1

Dans la même catégorie

Leave a Reply