Lafarge
Lafarge

Depuis 63 ans en Algérie
Atlas Copco, une fidélité historique

C’est à travers une offre de produits qui se développe autour de plusieurs métiers et compte deux secteurs, l’industrie et les chantiers : l’air comprimé et les compresseurs de process, les groupes électrogènes, les matériels de forage et de démolition etc., qu’Atlas Copco a marqué ses empreintes sur le marché algérien par une présence historique même si celle-ci, à un moment donné, a été parsemée d’embuches, notamment en période de nationalisation.

Comme par ailleurs la marque suédoise est présente dans les deux secteurs industriels et le BTP à hauteur équivalente, selon M. Sofiane Kerfali, directeur de la division compresseurs de chantier. Des milliers de machines ont été utilisées sur le marché algérien depuis son installation en1947. Bien qu’elle n’ait continué à exister à travers des distributeurs, Atlas Copco semble bien sauvegarder ses parts de marché, croit-on savoir auprès de notre interlocuteur qui atteste cela par le chiffre d’affaires réalisé en 2009, qui s’élève à 30 millions d’euros, et ce, malgré la forte concurrence qui sévit sur le marché.

Il faut dire que c’est déjà depuis 2006 que la filiale de droit algérien a été recréée avec toute l’organisation qui règne autour des 60 employés qui la composent. Répartie entre le siège social à Alger et des branches à l’Est, et l’Ouest et bientôt à Hassi Messaoud, Atlas Copco s’est détachée de la direction du Maroc à laquelle elle était affiliée pour prendre son envol avec la forte demande d’un marché croissant porté par les projets et rattaché ainsi au plan logistique, soutien, marketing et formation, la Tunisie et bientôt un autre pays maghrebin.

Parmi les produits les plus demandés sur les chantiers, le marché algérien ne déroge pas à la tendance mondiale, précise M. Kerfali, directeur est le compresseur XA97.

Atlas Copco est basée à Stockholm depuis sa création en 1873. Malgré la crise mondiale en 2009, elle réalise un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros et compte un effectif de 30 000 personnes à travrers les 5 continents où elle est présente et qui comptent 170 pays, dont l’Algérie.
Compresseur à air XA97, le plus vendu

La gamme de compresseurs XA97 ne s’écoule pas uniquement dans les ventes directes, Atlas Copco s’est dotée d’un partenaire privé UFMATP qui fait du montage des pompes à béton et auto- bétonnières sur la base de compresseurs Atlas Copco.

Sur la gamme qui se décompose en quatre grandes familles, celles-ci cohabitent et sont réparties en fonction de la pression d’air fourni pour alimenter différentes applications qu’il y a lieu de rappeler et qui vont de 7 à12 bars; 7 à 14 bars ; 7 à 30 bars; 8,6 à 14 bars et chacune se décline en plusieurs variantes de modèles en fonction des applications. Le plus écoulé des compresseurs est la série 7 à vis lubrifié, à savoir le XA97 le plus prisé, monté sur un essieu mu par un moteur 3 cylindres, série 2011 de Deutz. La fonction principale est proposée avec deux capots en acier ou en polyéthylène rigide et ce dernier semble plus résistant à la corrosion et au choc.

Les modèles XAS 97 peuvent être équipés d’une génératrice. Délivrant une puissance de 6,5 ou 12 KVA, elle peut être dotée d’un système de contrôle automatique qui ajuste la vitesse du moteur à la demande d’énergie. Tous les modèles à 7 bars sont proposés avec un lubrificateur d’une capacité d’un litre. Un bouton latéral permet le réglage de son débit. Un indicateur de niveau facilite la surveillance.

Les modèles de la série 7 peuvent être fournis avec un enrouleur de flexible (longueur d’enroulement max. de 20 m). Le support, fabriqué en polyéthylène rigide est livré avec un flexible renforcé de 3/4 de diamètre qui peut être utilisé directement depuis l’enrouleur.

Dans la même catégorie

Leave a Reply