Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Umberto Torresan, Senior Business Développement Manager DuPont Sustainable Solutions
« Dupont Sustainable solutions s’installera en Algérie d’ici peu, la décision est prise »

Umberto Torresan, Senior Business Développement Manager DuPont Sustainable Solutions
Umberto Torresan, Senior Business Développement Manager DuPont Sustainable Solutions

Rencontré lors de sa première visite en Algérie Umberto Torresan, nous a livré, tout l’intérêt de s’installer en Algérie qu’il considère posséder un potentiel humain et économique incitatif. DuPont Sustainable, filiale de la grande Dupont de la pétrochimie et l’agriculture et Dupont kevlar, revient en Algérie et vendra du conseil d’abord qui passe par la sécurité et l’excellence opérationnelle valeurs et principes à partager du sommet au bas de l’échelle d’une entreprise pour assurer des performances et une croissance. Il est revenu également sur la préservation du capital humain qui est aussi un capital connaissance. Suivons le :

BTP Algérie : Avant d’entrer dans le vif du sujet présenter à nos lecteur Dupont Sustainable.
Umberto Torresan : Dupont Sustainable solutions est une division de l’ensemble des entreprises Dupont, petite entreprise mais très profitable. Dupont Sustainable solutions est en d’autres mots une entreprise de conseil dans l’excellence opérationnelle et la sécurité. Nous apportons tout le soutien nécessaire pour améliorer le système de production industriel en éliminant toutes les erreurs dans le processus, pour plus de profitabilité. Dupont est une entreprise qui a 208 ans, elle a résisté au temps et subi beaucoup de changement, parce que nous avons mis en place un système ou la sécurité est au cœur de l’entreprise, car c’est les gens qui font l’argent et non l’inverse, d’ou Dupont Sustainable solution. Plusieurs fois dans le traitement de nos dossiers nous sommes aperçues que les sociétés ne font pas attention au coût humain qui est très grand. Il ne s’agit pas seulement de le remplacer pour résoudre le problème. C’est la valeur de la personne et son potentiel qui est de perdu quand l’erreur survient. Quand on s’aperçoit d’un problème, c’est qu’il ya une série de petites choses qui ne fonctionne pas, ou de petites erreurs cumulés passé inaperçu ou sous-estimé dont les dégât sont désastreux.

BTP Algérie : Vous voulez dire vous accompagner les entreprises pour éviter la faillite ?
Umberto Toressan : On évite les petites erreurs et les grandes erreurs qui pourraient être fatales à une entreprise. Nous pratiquons le management de risque. Qui prend départ de la phase diagnostique de tout le processus pas de point de vue technique seulement mais aussi du comportement du personnel employé. On procède par élimination d’abord les erreurs humains car dans la plus part des cas, ce n’est pas seulement un problème de technologie mais parce qu’il ya des employés qui ne suivent les consignes de sécurité, parfois le management ne fait pas trop attention à certains point, et se focalise plus sur la profitabilité mais accorde moins d’attention aux équipements utilisés. Il pense maintenance mais pas nécessairement prévention. Qu’on a éliminé ces problèmes, tout le monde en entreprise doit avoir la même culture, que ce soit dans top management, cadre employés doivent partager les mêmes principes, à titre d’exemple, à mon arrivé en Algérie avec mon président, une fois à l’aéroport, nous voulions prendre un taxi mais on s’était aperçu qu’il n’avait pas de ceinture de sécurité, alors nous sommes descendus, car dans notre société, la santé et la sécurité sont des valeurs inculquées et importantes pour l’excellence opérationnelle et l’efficacité des opérations. Nous avons pris le second taxi, idem ne disposait pas non plus de ceinture de sécurité, encore une fois nous somme descendu, le 3e taxi ne disposait pas non plus de ceinture, il fallu attendre le 4e taxi qui disposait de ceinture pour monter et rejoindre l’hôtel Hilton. C’est une petite anecdote mais qui a son importance, la même culture est partagée et cela est un principe d’optimisation de la production et de la sécurité. BTP ALGÉRIE : Dans quel domaine Dupont apporte plus ses conseils ? Umberto Torresan : Cela marche dans l’industrie pétrolière et gaz mais aussi dans le secteur de l’industrie chimique, nous faisons aussi beaucoup de business dans le domaine de la construction parce que chaque opération de type industrielle présente les mêmes problématiques et solutions ; les mêmes principes sont transférables d’un domaine à un autre.

BTP Algérie : Dupont est une société américaine ou française, la vous être sur le stand USA, mais Dupont soustainable filiale est disponible sur le.fr pourrait-on avoir plus d’éclaircissement ?
Umberto Torresan : Dupont est une société américaine créé par un français qui durant la révolution françaises s’est refugié en Amérique et a crée Dupont qui porte son patronyme. Aujourd hui, c’est une multinationale, qui existe sur plusieurs continent et sur le Maghreb notamment en Tunisie et au Maroc sauf en Algérie, mais je pense qu’on va bientôt élire un bureau pour partager nos connaissances avec les grands groupes comme Sonatrach, Btp et autres.

BTP Algérie : Donc vous êtes en phase d’installation qu’en est-il du potentiel du marché ?
Umberto Torresan : Dupont était là en Algérie il y a de cela 40 ans et son siège d’alors était en face de celui de Sonatrach, et là on y revient. Sur le pourquoi et comment elle a quitté, je n’en sais pas grand chose. Tout a commencé, il y a de cela 6 mois à Houston Texas, ou nous avons rencontré des responsables algériens, lors de l’évènement Algeria énergie day organisé par l’Algeria us business. Nous avons rencontré Mrs Mazouzi, le P-dg de Sonatrach, Remini de la raffinerie pétrochimie de Sonatrach et du directeur de l’exploration et production ensuite avons tenu une réunion avec mon président. Après avoir pris connaissance de notre savoir faire suite à cette rencontre ils nous ont invité à venir en Algérie pour discuter de ceux que nous pouvons faire ensemble. Cela explique notre présence à la foire internationale d’Alger 2016. Notre savoir faire ne se limite pas uniquement au domaine oil & gaz mais à aussi à d’autres secteurs en ce qui concerne Dupont en Algérie. La société Dupont Sustainable solutions s’occupe de l’optimisation des processus industriels, même la grande Dupont de la pétrochimie est aussi prête à avenir s’il y a possibilité. Notre objectif premier est de commencer avec Sonatrach ou avec des acteurs du BTP. Nous ciblons les grandes entreprises ou groupes car on doit démontré qu’il y a un potentiel en Algérie avec une vision long terme. Nous ne sommes pas là pour un ou deux projets à court terme de 300 000 usd mais pour des projets à moyen terme minimum 5 ans et long terme au delà des 5 ans.

BTP Algérie : Votre accompagnent concerne t-il seulement les entreprises opérationnelles ou celles qui disposent de nouveaux projets industriels étant donné que vous faites dans le préventif, en deux mot vous venez rectifier le tir ou anticiper ?
Umberto Torresan : C’est pour les deux. Maintenant cela dépend du niveau d’avancement des sociétés avec lesquelles nous allons travaillé. Personnellement je pense qu’il ya une très fort intérêt en Algérie à faire du partenariat avec les sociétés américaines qui disposent déjà des standards très haut niveau. Beaucoup des ses standards ont été crée par la Dupont.

BTP Algérie : Donc vous êtes la pour certifier des entreprises en vue de l’ouvrir la voie vers l’international ?
Umberto Torresan : 
Nous proposons des solutions complètes et nous ne proposons pas qu’une étude sur du papier qu’on remet à la société. La méthode Dupont, c’est de faire le diagnostic, le suivit de l’étude et puis nous venons avec nos ingénieurs et nous travaillerons avec vous jusqu’à intérioriser ces valeurs et à ce moment on juge qu’il y a changement de culture de travail. Il n‘y a pas de vrais changement si nous travaillons pas ensemble. Nos ingénieurs disposent de centaines d’expériences dans le monde et dans nos usines et il savent exactement ce qu’il doivent faire tout en assurant le transfert du savoir faire. Et ne partirons pas tant que leurs homologues algériens ne soient pas autonomes sur les deux plans que j’ai cité plus haut, la sécurité et l’excellence opérationnelle. Il n’y pas erreur fatale sans le cumul d’erreurs petites Lorque les gens meurent, c’est qu’ il y a une série d’erreurs, cela n’est pas seulement le problème de technologies, cela est due parce que quelqu’un n’a pas fait ce qu’il devrait faire, pourquoi ? parce que, il ne savait pas, ou cela n‘a jamais été discuté en meeting (réunion) ou que le management n’a pas partagé l’information et la cultures de la sécurité. Les gens font des erreurs mais lorsqu’il y a plus d’une personnes qui fait une erreur, il y a des gens qui meurent. Mais cela ne doit pas arriver, ce n’est pas nécessaire. La perte d’une personne, ce n’est pas seulement la perte physique, mais c’est aussi la perte de la connaissance, du potentiel humain créatif, les personnes ne sont pas des robots remplaçables. Quand on a la discipline et la culture on pas besoin de les rappeler à l’ordre, il s’avant ceux qu’il doivent faire, et connaissent les opérations mieux que les managers. Quand il peuvent être créatifs et ont le permis, ils peuvent transformer cet effort en profit à la société.

BTP Algérie : C’est quoi la plus value pour une entreprise algérienne en faisant appel à vos service, au final est ce une certification et ce que celle ci lui permettra un accès au marché international ?
Umberto Torresan : Les certifications à obtenir sont déjà internationales, la méthode Dupont est connu et reconnu. Elles permettront aux entreprises de travailler avec les sociétés comme Exxon, Bp… Il s’agit du plus haut niveau des standards reconnu à l’international.

BTP Algérie : Au delà du standard avez vous une estimation de profitabilité en ayant recours à la méthode Dupont ?
Umberto Torresan : Cela dépend des situations mais ce qui est sûr il y a retour sur investissement, nous avons calculé cela. En général on fait un calcul sur l’équipement et la rentabilité de l’excellence opérationnelle. On ne commence pas un engagement si nous ne sommes pas sûr d’un retour sur investissement. Quelques fois les managers n’écoutent pas tout mais on comprend il y a des niveaux de solutions, mais nous compromettons pas les normes.

BTP Algérie : Pourrait-on avoir les références des entreprises avec qui vous avez déjà travaillé ?
Umberto Torresan : Nous avons travaillé avec les équivalentes de votre Sonatrach, pour ne citer que ces exemples, la Saudi Armaco, Pemex Méxique, Pcnp chine, SEG Thailande. Nous sommes disposé à inviter les entreprises à visiter nos clients et voir ceux que nous avons déjà fait pour améliorer leur système. C’est très simple. Ce que nous souhaitons, c’est de pourvoir approcher les managers qui voudront bien nous écouter pendant 15 mn et s’ils veulent voir on est transparent. On est vraiment connu de tous et l’Algérie est parmi la dernière grande économie qui ne nous connaît pas. Il y a potentiel humain en Algérie extraordinairement. L’Algérie n’est pas seulement une ressource du territoire.

Dans la même catégorie

Leave a Reply