Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Exportation Hors hydrocarbure : 2 millions de tonnes de clinker exportés en 2020

Selon des déclarations faites à l’APS, le président directeur général de l’entreprise de gestion du port de Djen-Djen , 2 millions de tonnes de Clinker ont été exportées sur la période de janvier à novembre de cette année. La moitié de cette quantité est le fait du groupe industriel public GICA s. Le reste a été exporté par des entreprises privées. Les marchés de destination sont essentiellement africains (Sénégal, Côte d’ivoire) ou d’Amérique latine (Brésil, Pérou).

Dans un communiqué , le  Groupe a confirmé l’ annonce et il rappelle d’emblée que des sa    première année d’exportation en 2018, avait réalisé 272 196 tonnes de ciment et de clinker, passant à 519 051 tonnes en 2019, avant de dépasser un million (01) de tonnes de clinker, à fin novembre 2020, soit une évolution de plus de 100 % par rapport à 2019.

Cette performance n’a été rendue possible  selon le cimentier, que grâce aux efforts consentis par les pouvoirs publics, pour encourager l’investissement productif, ce qui a permis de hisser l’Algérie au rang de pays exportateurs de clinker et ciment et de contribuer à diversifier les exportations hors hydrocarbures, dans une logique de substitution-importation.

Durant les années 2018 et 2019, le groupe GICA a pénétré les marchés du continent africain à savoir : la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Mauritanie, le Sénégal, le Cameroun, le Bénin et la Guinée.

Malgré les contraintes engendrées par la crise sanitaire que traverse le pays notamment la réduction des effectifs à 50%, les restrictions imposées aux déplacements des camions de transport de ciment et la baisse de la production, pendant plus de 3 mois, le Groupe GICA a réussi à enregistrer une dynamique sans précédent en 2020, en augmentant fortement ses exportations et en pénétrant de nouveaux marchés à l’international. Outre les marchés des pays africains, le Groupe s’est introduit en Amérique Latine et Caraïbes à savoir le Brésil, le Pérou, la République dominicaine et Haïti. Le Groupe GICA,  s’est lancée récemment dans l’exploitation et la transformation de marbre suite à la reprise de l’Unité de Guelma et la carrière ONYX de Mahouna en 2018, qui étaient détenues par l’Entreprise Nationale de marbre (Enamarbre).

Le Groupe, à travers sa filiale la Société de Maintenance de l’Est (SME), a également réussi à mettre en place une nouvelle solution de contrôle et de diagnostic destinée aux opérateurs nationaux de l’industrie du ciment, portant inspection de l’alignement des fours de cimenteries.

Cette prestation, qui était assurée auparavant par des experts étrangers pour un montant allant de 20.000 à 30.000 euros par intervention, devra permettre à l’Algérie, qui compte une trentaine de lignes de production de ciment des cimenteries publiques et privées, d’économiser des devises.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply