Bannière menu

L’Égypte, hôte de la COP27, engage 40 milliards de dollars dans l’économie verte de l’hydrogène pour attirer les investissements étrangers

Le pipeline égyptien pour les projets d’hydrogène vert s’élève à 11,62 gigawatts (GW), soit plus de 1,57 million de tonnes d’hydrogène vert, classant le pays parmi les trois premiers pipelines d’hydrogène vert au monde, après l’Australie et à égalité avec la Mauritanie. Le coût estimé pour ces seuls projets hydrogène, sans infrastructures supplémentaires, sera d’environ 20 milliards de dollars. Les projets devraient être mis en ligne avant 2035, selon les recherches de Rystad Energy. Le gouvernement égyptien prévoit de publier un plan national pour l’hydrogène de 40 milliards de dollars dans les mois à venir, reconnaissant l’importance de la production, du stockage et de l’exportation/importation d’hydrogène vert et d’ammoniac. Plusieurs études de faisabilité et protocoles d’accord entre des entités étatiques égyptiennes et les principaux acteurs internationaux du marché de l’ammoniac et de l’hydrogène pour le développement de l’ammoniac vert et de l’hydrogène vert ont été signalés en 2021 selon le même cabinet.

Dans la même catégorie

Leave a Reply