Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Les entreprises chinoises en pôle position dans le top des entreprises les plus influentes du BTP dans le monde

LOGO CHINOIS CONSTRUCTIONL’industrie et la construction représentent environ 48% du PIB de la Chine et le porte ainsi au premier rang mondial pour ce qui est de la construction, selon un media français du groupe cayola. Leur influence déborde à plusieurs continent grâce notamment aux projets de réalisations des infrastructures. Les trois premières entreprises représente un chiffre d’affaire d’environ 400 milliards de dollars.

Des projets ambitieux tels que la Belt and Road en cours. Cette année encore, la moitié des dix premiers groupes de la liste sont chinois. À savoir, le numéro 1 est attribué pour la 14e fois à China State Construction and Engineering, avec un chiffre d’affaires de 178 milliards de dollars. La csce a construit plus de 90% des gratte-ciel chinois au-dessus de 300 m, les trois quarts des principaux aéroports chinois, les trois quarts des bases de lancement de satellites, un tiers des tunnels urbains et la moitié des centrales nucléaires chinoises. En plus de dominer le marché local – avec des constructions telles que le Shanghai World Financial Center – la société a également une grande influence à l’étranger. Cette année, elle a reçu le prix Architectural Achievement Award 2018-2019 du secteur métropolitain de l’ASCE (American Society of Civil Engineer) pour ses travaux de rénovation du pont Gerritsen Intel Bridge, à Brooklyn, dans l’État de New York. La société est également intervenue lors de catastrophes naturelles. En mars, le cyclone Idai a détruit les zones côtières du Mozambique. China State Construction a lancé une opération de sauvetage pour rétablir le courant et réparer les autoroutes nationales dans la ville de Beira. China Railway Group (CREC) est la deuxième plus grande entreprise de construction de 2019. En maintenant la même position que l’année dernière, la société a vu son chiffre d’affaires passer de 101 milliards de dollars à 111 milliards de dollars. CREC couvre presque tous les domaines d’infrastructures, des chemins de fer aux autoroutes, au logement, en passant par la préservation de l’eau, les centrales hydroélectriques et même les ports et les quais. Actuellement, la société est présente dans plus de 90 pays et régions d’Asie, d’Afrique, d’Europe, d’Amérique du Sud et de l’Atlantique. L’un des principaux domaines d’activité de la société est le transport ferroviaire à grande vitesse. et arrive ensuite la China Railway Construction Corporation (CRCC) arrive en troisième position avec CA qui passe de 99 milliards de dollars l’année dernière à 109 milliards cette année. CRCC est une entreprise de premier plan dans la conception de projets et la construction de réseaux ferroviaires, de trains à grande vitesse, d’autoroutes, de ponts, de tunnels et de voies de transport urbain. CRCC exerce ses activités à l’étranger dans près de 100 pays et régions. Depuis son premier projet à l’étranger dans les années 1960 – le chemin de fer Tanzam et le métro de Pyongyang – elle a participé à la construction de la deuxième phase de la ligne à grande vitesse Ankara-Istanbul en Turquie, de la ligne Benguela en Angola, du projet de modernisation du réseau ferré au Nigeria et de l’autoroute est-ouest en Algérie. China Communications Construction Company (CCCC) se classe en quatrième position sur la liste des plus grandes entreprises de construction. CCCC est aussi considéré par le même média , la plus grande société de construction et de conception de ports, routes, ponts, et réseaux ferrés en Chine. Elle est aussi la plus grande société de dragage en Chine et la deuxième plus grande société de dragage (en termes de capacité de dragage) en le monde. La société est responsable de certains des exploits d’ingénierie les plus impressionnants en Chine – comme le pont Su-Tong, qui s’étend sur plus de 8 km entre Nantong et Changshu -, mais aussi de grands projets en cours – comme le deuxième pont de Penang en Malaisie, le projet insulaire de l’aéroport international de Macao et le projet de réparation d’autoroute Tadjikistan – Ouzbékistan.

Dans la même catégorie

Leave a Reply