Lafarge
Lafarge

Entre traditionnel et modernisme
L’industrie des BTPH en marche

PH 1Dans le vaste secteur des BTPH, il y a matière à industrialiser. Il semble le plus investi même si les chiffres des importations des matériaux de construction sont encore élevés, mais des pans entiers ont fait leur révolution industrielle sans qu’elle soit assignée par les agents de l’administration.

Le secteur ne cesse de s’industrialiser ; beaucoup d’acteurs font leur rentrée et investissent, pendant que d’autres se développent et investissent des créneaux nouveaux rien que pour faciliter la tâche au constructeur sommé de construire « qualité relative » et vite. C’est le cas du groupe Hasnaoui qui nous a annoncé, lors de son quarantième anniversaire fêté au dernier Batimatec début du mois de mai, l’ouverture de nouvelles unités industrielles, à savoir Strugal Algérie à

Sidi Bel-Abbès, spécialisée dans l’extrusion d’aluminium, Alumix chaîne automatisée, entrée en production en février 2015, et HTF transformation de fer. Notre choix s’est porté sur un nouveau venu, à savoir Ipp Industy qui vient de rentrer en production des ourdis.

Ipp Industry : ourdis en polystyrène expansé pour coffrage

ipp2Fondée en 2010, Ipp Industry est entrée en production en juin 2014. Cette nouvelle unité sise dans la zone industrielle de Boudouaou est spécialisée dans la transformation du polystyrène expansé pour le bâtiment et l’industrie. L’unité en question est d’une technologie allemande. Elle produit dès son lancement ourdis et feuilles d’isolation dédiées pour diverses applications dans le bâtiment. Pour le secteur de l’industrie, il propose agroalimentaire, médicament et transport aérien des palettes en polystyrène. On n’est pas venu par hasard dans le créneau industriel. L’investisseur en question, Achi

ph 1 dossierEl-Hadi, nous soutiendra la représentante du stand au Batimetc, est avant tout un spécialiste dans le domaine des travaux publics et promoteur immobilier. C’est en connaisseur des besoins et ayant la volonté de se conformer aux règlements antisismiques qu’il propose des ourdis en PSE moulés de poids unitaire de 200 g, assurant le coffrage de la dalle de compression ainsi que l’isolation du plancher avec un gain de poids de 98% par rapport à l’ourdi en ciment qui pèse 13 kg et présente un avantage économie de béton et, de facto, de ciment. Leur emboîtement (mâle et femelle) permet d’éviter la coulée de béton, présente des propriétés d’isolation acoustique, thermique ainsi qu’économiser de l’énergie.

En dépit de cela, le produit n’est pas encore homologué pour son utilisation dans la commande publique en raison de sa sensibilité au feu, mais pour cela, nous soutiendra la même représentante, leur produit est doté d’un retardateur anti-flamme.

Le groupe Hasnaoui fête ses 40 ans : un groupe régional mais à portée nationale

Omar Hasnaoui, directeur général de filiale
Omar Hasnaoui, directeur général de filiale

Le groupe Hasnaoui établi à l’Ouest est un des acteurs majeurs de la région d’Oranie à disposer de 18 filiales. Le groupe des sociétés Hasnaoui a connu un début d’activité durant les année 1970 au moment où le privé est considéré comme pestiféré ; un challenge réussi et soutenu par quelques hommes des entreprises publiques d’alors qui ont sous-traité chez le jeune entrepreneur qu’il était au risque et péril de leur vie, comme a tenu à le souligner Hadj Brahim à la soirée organisée à l’occasion du 40e anniversaire de ses sociétés, à une assistance de jeunes chefs d’entreprises qui peuplent actuellement le FCE. Le groupe des sociétés Hasnaoui est fortement présent dans l’industrie des matériaux de construction et l’agriculture. Un florilège d’unités de productions dans plusieurs métiers du bâtiment qui font de lui aujourd’hui un leader dans l’industrie du bâtiment qui a entrepris des partenariat

Cevital ose à l’international

Le premier groupe privé algérien par la taille et grand contributeur après avoir investi divers créneaux dans l’industrie alimentaire, au service des BTPH dans la préfabrication industrielle, l’industrie aluminium, le double vitrage, pour ne citer que ceux-ci, ose à l’international en rachetant, en 2014, Brand en France, l’aciérie italienne Lucchini, avant celle-ci, en 2013, et Oxxo France pour l’extrusion des portes et fenêtre en PVC.

Condor home, MFE, galvanisation à chaud…

benhamadifiche  group benhamadiLe groupe de Benhamadi, plus connu dans les produits électroniques grand public, présent aussi dans le secteur du bâtiment, notamment en rachetant Batimétal dans l’industrie des carrières, la promotion immobilière et le lancement prochain d’une unité de panneaux sandwich et TN40, est entré en production en juin 2015 de capacité de 420 000 m2/an de la charpente métallique avec des capacités de 26 000 tonnes/an au lancement de galvanisation à chaud des profilés reconstitués soudés de capacité de 60 000 tonnes/an disposant de bains de 13 m pouvant accueillir des pièces de 15 m de longueur. Condor a lancé un nouveau label à l’occasion du Batimatec intitulé Condor home pour ce qui concerne sa production de nouvel habitat qui respecte les valeurs de consommation en énergie.

Lyès Assellah.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply