Bannière menu

Région : 100 milliards de DA pour la concrétisation de 90 projets de développement de Tissemisilt

 Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a annoncé, mercredi à Tissemsilt, l’affectation d’une enveloppe de 100 milliards de DA pour la réalisation de près de 90 projets de développement dans le cadre de la concrétisation du programme de développement complémentaire de la wilaya de Tissemsilt.

La wilaya de Tissemsilt bénéficiera de «près de 90 projets dans tous les domaines pour une enveloppe de 100 milliards de DA», a fait savoir M. Benabderrahmane qui a souligné qu’il s’agit là d’une enveloppe importante par rapport à la dimension de la wilaya. Citant les principaux secteurs ayant bénéficié «du plus grand nombre» de projets, à savoir «les travaux publics, les ressources en eau et les grands ouvrages», M. Benabderrahmane a indiqué que ces projets devront «désenclaver définitivement la wilaya et garantir l’eau potable et l’eau d’irrigation».

Selon le Premier ministre, «17 secteurs vont bénéficier d’enveloppes financières tels que le tourisme, l’agriculture et le développement rural, la culture, l’enseignement supérieur, l’éducation et l’intérieur», en sus d’autres secteurs et ce en vue de «booster le développement dans cette wilaya notamment dans le secteur de l’environnement et des énergies renouvelables ainsi que celui de l’énergie et des mines» qui, a-t-il dit, «a enregistré une avancée notable». Il s’agit également d’un projet inscrit «pour la réalisation d’un groupement administratif abritant le siège de la wilaya avec ses différentes structures», a ajouté le Premier ministre.

La ligne Boughezoul-Tissemsilt 4 willaya connectées

Sur place, M. Aïmene Abderrahmane a suivi une présentation détaillée du projet ferroviaire Boughzoul-Tissemsilt long de 139 km. Il comprend la réalisation de 21 ponts ferroviaires, 44 ponts routiers, plusieurs ouvrages hydrauliques ainsi que des installations de soutien et de protection. Cette ligne traverse quatre wilayas, à savoir Tissemsilt, Tiaret, Djelfa et Médea. Le projet, réalisé par un groupement de cinq entreprises publiques nationales, comprend également cinq gares dans les villes de Tissemsilt (gare principale), Bougara (Tiaret), Hassi Fedoul, Hassi Laâdjal (Djelfa) et Chahbounia (Médéa). Cette ligne ferroviaire contribuera à créer une dynamique économique et commerciale dans la région et à attirer des investissements publics et privés.

Ligne ferroviaire Alger-Tamanrasset

Le Premier ministre a souligné que « le défi demeure dans l’achèvement de la ligne ferroviaire Alger-Tamanrasset ainsi que dans la connexion de toutes les régions du sud au réseau ferroviaire ». Il a, également, insisté sur l’importance de « corriger à l’avenir les lacunes dans les projets de réalisation de lignes ferroviaires en retard », soulignant « la nécessité de respecter les délais des travaux et la réalisation d’études maturées avant le lancement des projets ».

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply