Bannière menu

Somiphos (ex Ferphos) exporte 1million de tonnes de phosphate vers l’Asie et l’Europe

La Société des mines de phosphate Somiphos , du groupe MANAL a exporté depuis le début de l’année en cours, un (1) million de tonnes de phosphate à partir du port d’Annaba, a appris le quotidien l’Est Républicain de la société nationale lors d’une dernière expédition d’ une cargaison  63.000 tonnes du minerai , en direction de l’Inde(52 000T) et la Grèce(11 000T),  il affirme  qu’au premier semestre 2021, selon  Mokhtar Lekhal, PDG de Somiphos, que cette quantité de phosphate exportée constitue une augmentation de 100 % des capacités d’exportation de la Société comparativement à l’année 2020.

Au cumul , précise l’auteur, Somiphos(ex-Ferphos) prévoit d’exporter également un (1) million de tonnes  supplémentaire durant le second semestre de l’année en cours pour atteindre ainsi un volume total d’exportations de deux (2) millions de tonnes durant l’exercice 2021, et espère atteindre 4 millions de T à moyen terme.

Pour rappel , la mine  de phosphate  se situant à Djebel El Onk (wilaya de Tébessa) , dont  le  projet   intégré d’exploitation et de transformation de phosphate pour la production d’engrais était  prévu  pour l’année en cours à Bled El Hedba, dans la commune de Bir El Ater (Sud de Tébessa), avait  indiqué au début d’année ,  le ministère des Mines dans son bilan de réalisation du plan d’actions 2020 arrêté au 31 décembre dernier.

Un gros investissement avait -on annoncé dans les médias,   de plus de  6 milliards de dollars   alloué et une mise en exploitation en 2022 devra permettre d’augmenter la production nationale de phosphate, acides phosphoriques et ammoniac de 2 millions de tonnes actuellement à 10 millions de tonnes par an, et d’assurer des revenus financiers en devises dépassent 1,9 milliard de dollars par an, selon la fiche technique du projet.

Ce projet stratégique, qui assurera l’extraction de phosphate de la mine de « Bled El-Hadba » dans la région sud de la wilaya, et sa transformation au niveau de plusieurs usines, permettra  selon les objectifs fixés ,à l’émergence d’une industrie de transformation structurée  mesuré alors en chiffre  de 5 millions de tonnes de phosphates marchands en engrais phosphatés et la production de 1 million de tonnes d’ammoniac et 800 000 tonnes de calcium ammonium nitrate , et génératrice de richesses avec plus de 3.000 emplois directs et indirects, ainsi que 14.000 emplois après la réalisation des usines connexes.

Le projet intégré d’exploitation et de transformation du phosphate, réparti entre « Bled El-Hadba » à Tébessa sur une superficie de 2045 hectares, Oued Keberit à SoukAhras sur 1 484 ha, Hdjar Essoud à Skikda qui s’étale sur 149 ha ainsi que le port d’Annaba sur 42 ha.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply