Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Komatsu : près d’un siècle d’existence
Un géant mondial au pays du Soleil Levant



Komatsu, dont le siège social est àAkasaka (Minatoku, Tokyo, Japon), est une entreprise japonaise qui regroupe autour de la société mère 187 autres entités. Elle fabrique, entre autres, des engins de construction et de mines, des chariots élévateurs, des chargeurs sur pneus, des engins de génie civil et demines, des chariots élévateurs, des pelles sur pneus, des minipelles et des compacteurs des bulldozers, des dumpers et des pelles hydrauliques… Elle tire son nom de la ville de Komatsu – – où se trouvent ses principales usines – et où elle a été fondée en 1917.

Après l’américain Caterpillar, Komatsu est le deuxième plus grand fabricant d’équipement pour la construction et le minage au monde. Plus de 70 pour cent des revenus de l’entreprise viennent de la vente d’équipements pour le minage et la construction. Ceux-ci incluent des bulldozers, des tombereaux, des grues de terre dure, desmachines à creuser des tunnels, et des chargeurs sur roues. L’entreprise construit actuellement les plus grands bulldozers au monde, le D575.

L’autremarché secondaire de Komatsu est représenté par la fabrication des machines et des véhicules industriels ainsi que par de nombreux autres équipements. D’autre part, Komatsu enregistre 7 % des revenus générés par un autre segment, celui de la division électronique. Elle est aussi en train de diversifier rapidement ses bases d’affaires pour englober d’autres secteurs de produits comme les logements préfabriqués, le transport, et l’équipement pour la logistique.

Fondation de la Komatsu Ltd. (1917)
Au départ, Komatsu était une division d’une entreprise appelée la Takeuchi Mining Co., fondée auparavant (1894) par Tashir Shiraishi, un ingénieur de métier, devenu le président de l’entreprise jusqu’en 1925. Takeuschi Mining Co. a mis en place Komatsu Iron Works, en 1917, pour fabriquer des outils, des machines et de l’équipement pour le minage. En mai 1921, le Takeuchi Mining Co. devint la Komatsu Ltd. Les années 1920 et 1930 ont marqué les développements majeurs pour Komatsu et la croissance prééminente avec la production d’une presse en métal en 1924, le premier tracteur de ferme à chenilles de l’Empire du Soleil Levant en 1931, ainsi que la production de matériaux en acier au milieu des années trente. A cette époque, elle employait déjà plus de 120 000 employés.

La croissance (1939)
Durant la Deuxième Guerremondiale, Komatsu continuait son déploiement en produisant pour l’armée japonaise une pléthore de matériels y compris des tracteurs militaires, des bulldozers, des chars, et des obusiers.Après la guerre, elle introduisit les bulldozers commerciaux et d’autres équipements en poursuivant sa croissance stimulée par les gigantesques demandes du marché en bulldozers dans cette ère de construction de l’après-guerre. L’entreprise introduit, ainsi, le bulldozer D50 en 1947 et acquit une gamme de nouveaux produits vers la fin des années 1960 comme les tombereaux, les chargeurs sur roues et les pelleteuses hydrauliques

Une fulgurante croissance à l’international
Dès lors, Komatsu concentra ses activités vers les exportations, en pénétrant le marché nord-américain, en 1967, et en se battant contre son premier concurrent, le grand groupe Caterpillar, le fabricant du plus grand bulldozer au monde à cette époque-là. L’entreprise nippone choisit une stratégie agressive pour rattraper son concurrent américain en mettant en place des plans adéquats annuellement similaires aux productions de Caterpillar. Cette stratégie fut couronnée de succès notables, et durant les deux décennies qui suivirent, l’entreprise se transforma de petit fabricant local qu’elle était à un formidable groupe dominant dans le marché global de la construction.

La fusion avec Dresser Industries
Au début des années 1980, Komatsu fusionna avec le groupe américain Dresser Industries et confia à ce dernier la tâche de la fabrication des machines et de l’équipement pour la construction et le bâtiment. L’association entre les deux géantes entreprises fut une réussite et permit à Komatsu de déplacer l’assemblage de ses équipements de construction dans les usines américaines. Cependant, cette association prit fin, en 1994, lorsque Komatsu acheta définitivement les droits à Dresser. Enfin, en 1997, Komatsu assembla les produits de minage et leurs possessions sous le nomde Komatsu Mining Systems.

Un développement continu

La grande entreprise japonaise continuait son expansion globale amorcée depuis des décenniesmalgré un certain déclin observé quelques années auparavant, lorsque la demande pour l’équipement de la construction observa une certaine chute. Cela amena Komatsu à déployer davantage d’efforts pour lancer de nouveaux produits et d’acquérir desmarchés supplémentaires s’intégrant dans un contexte plus vaste de l’entreprise. Avec cette nouvelle stratégie, ses revenus s’améliorèrent, et sa division hors construction augmenta de presque de moitié entre 1989 et 1992.

Komatsu aujourd’hui
Au début de ce nouveau siècle, le chiffre d’affaires de Komatsu déclina gravement. La cause de ce déclin était due à la crise économique qu’avaient connue la plupart des pays asiatiques et cela a entravé toute croissance rapide du géant nippon. L’économie japonaise n’en était pas exempte, d’ailleurs, et Komatsu avait connu plusieurs pertes et ses performances diminuèrent notablement.

Cependant, l’entreprise réussit admirablement à surmonter ces handicaps et les fluctuations d’unmarché volatile durant les dix années qui s’ensuivirent, particulièrement dans des marchés de construction principales, résultat d’un remodelage de l’organisation «agressive», des fusions sociales et des partenariats commerciaux.

Aujourd’hui, Komatsu emploie plus de 33 000 salariés et gère des usines de production et des centres de vente dans la plupart des pays dans le monde : Etats-Unis, Canada, Mexique, Brésil, Royaume-Uni,Allemagne, Italie, Indonésie, Chine, Thaïlande, Inde, Taïwan…

Signalons, au passage, que Komatsu est présente enAlgérie depuis l’année 1992. Au 31 mars 2011, Komatsu a enregistré des ventes nettes consolidées de 22, 206 milliards de dollars, en hausse de 28,7% par rapport à 2010,malgré les pertes subies résultant des dommages du grand tremblement de terre et les tsunamis qui ravagent périodiquement l’archipel nippon.

Ces gains importants ont été atteints par l’augmentation des volumes des ventes et la poursuite des efforts de réformes structurelles et, enfin, par l’amélioration des coûts de production. Ainsi, près d’un siècle d’existence après sa fondation, Komatsu est considérée comme un des leaders mondiaux dans le domaine dumatériel de génie civil, et dispose d’une gamme de plus de 300 modèles réputés our leur productivité, leur fiabilité, leur économie de fonctionnement, leur confort de conduite et leur sécurité. Soulignons, enfin, que Komatsu occupe régulièrement les premières places parmi ses concurrents géants spécialisés dans l’équipement industriel et d’outillages divers.

Rachid Mihoubi

Dans la même catégorie

Leave a Reply