Lafarge

La valorisation des déchets
un marché potentiel de 38 milliards de Dinar par an

valorisation-dechetsDes entreprises américaines, françaises et sud-africaines avaient manifesté leur intérêt pour réaliser des pôles industriels dans le recyclage du matériel informatique.
L’activité de récupération et de valorisation des déchets est susceptible de rapporter 38 milliards de dinars algérien annuellement et de créer, en outre, de nombreux postes d’emplois, rapporte  construction 21 en relayant les Mme Ouahiba Behloul, a affirmé jeudi la directrice générale de la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (Caci), qui s’est exprimé  lors d’une conférence de presse pour annoncer la tenue de la 2éme édition du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets (REVADE), prévu du 9 au 12 octobre prochain au Palais des expositions (Pins maritimes), Mme Behloul a fait savoir, selon la même source,  que rien que dans la filière Produits en téréphtalate d’éthylène (PET telles les bouteilles en plastique), laquelle génère un volume de déchets de l’ordre de 350.000 tonnes/an, un nombre de 7.600 emplois peut être créé.
En outre, Mme Behloul a indiqué que des statistiques récentes montraient que sur un marché de prés de 300.000 tonnes/an de déchets spéciaux (pneus, huiles usagées, batteries…) en Algérie, seulement 150.000 tonnes sont valorisées et exploitées, soit 50%.

En outre, Mme Behloul a indiqué que des statistiques récentes montraient que sur un marché de prés de 300.000 tonnes/an de déchets spéciaux (pneus, huiles usagées, batteries…) en Algérie, seulement 150.000 tonnes sont valorisées et exploitées, soit 50%.

Dans la même catégorie

Leave a Reply