Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Vraie ou fausse polémique au sujet de la levée de la restriction de la règle 49/51 : L’Agea contre, le Fce et autres experts sont pour

Après l’annonce  mercredi dernier de  la levée des restrictions prévues dans le cadre de la règle 51/49 %, portée dans l’avant-projet de loi de finances 2020,  la question a suscité des réactions à noter  celle du président des entrepreneurs de l’association  AGEA, Mouloud Kheloufi, qui s’est opposé, à sa suppression pour qui cette levée  représente « une menace pour les entreprises privées et l’économie nationale » . Alors que   le président actuel  du forum des chefs d’entreprises, Mohamed Sami Agli, le  remplaçant  d’Ali Haddad , en prison,  a insisté mercredi dernier lors de son intervention sur les ondes de la chaine 3, sur la nécessité de réviser la règle 51/49 qui constitue, selon lui, un frein réel pour encourager l’investissement étranger (IDE) ; un avis partagé par l’expert et professeur  en économie Abdelhak  Lamiri qui estime cette proposition , comme un signal  positif  mais pas suffisant pour construire une économie de succès lors de son intervention dans l’invité du matin sur radio chaine 3, ce dimanche 15 septembre 2019.Une inquiétude probablement légitime, au regard de cette ouverture du marché qui met  les entreprise nationales  qui ne sont pas suffisamment forte en terme de management et autres outils de marketing  à une  rude concurrence internationale. Mais il y a lieu de noter pour cela puisse  se faire ,  il faudra un climat politique serein pour drainer ces entreprises internationales qui ne sont pas entrain de se bousculer au portion. ceux qui  une aubaine aux entreprises de se préparer  pour faire faces aux nouveaux standard .

 

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply