Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Deuxième édition du CityCAD revient en ce mois de novembre à la clé la promotion des BIM et CIM

unnamed
CityCAD revient cette année en ce mois de novembre . cette 2e édition  est programmée pour le mardi 27 novembre 2018 à l’ESHRA, école supérieure de l’hôtellerie, et de restauration d’Alger à Ain-Bénian et se fixe comme objectif de restez à jour des nouveautés technologiques dans le bâtiment et spécialement de leur impact da,s la maitrise d’oeuvre  Son organisateur  Akli Amrouche , un architecte promoteur de nouveau logiciel BIM et CIM et met en avant  leur intérêt dans le secteur de la construction .

Précurseur dans l’organisation du premier Event Bim(Building Information Modelling),  et suite au succès du premier , t il revient cette année avec du nouveau, à savoir le CIM Event et convie de nouveau les  maîtres d’œuvres, architectes et ingénieurs mais aussi maîtres d’ouvrages et entrepreneurs, pour s’enquérir de l’expérience et l’expertise internationales à la pointe de la technologie, et  réfléchir ensemble sur les évolutions possibles et peut être inéluctables de nos métiers, produits et services.

L’ organisateur ne veut pas rater le coche et s’inscrit parmi les promoteur de la digitalisation des métiers de conception et réalisation  des bâtiment garce notamment au BIM  qui selon sa plate forme de communication s’impose progressivement au sein de projets de villes intelligentes, également appelées Smart City.

A présent, les plateformes numériques sont en capacité d’inclure énormément d’informations telles que la nature du sol, le niveau de pollution ou encore les interactions avec des infrastructures et services publics : bus, réseaux divers, sécurité, etc.

A l’ère “Big data”, Le concept de Smart City suggère des extensions naturelles pour étendre et améliorer les processus BIM toujours dans l’objectif d’augmenter les performances de la gestion planifiée.

il signale  qu’ en Europe,   c’est principalement les grandes entreprises qui tablent aujourd’hui de plus en plus sur cet outil qu’est le BIM . Est-ce peut être un signe que l’utilisation du BIM est particulièrement payante dans le cadre de projets de grande envergure ? sans doute vrai, mais les choses évoluent très vite, des sondages démontrent que la progression dans l’utilisation des processus BIM s’accélère même dans les petites structures notamment les bureaux d’études. et qu’en est-il En Algérie?  il annonce que déjà , les responsables ont manifesté un intérêt, de façon totalement inattendue, pour la ville intelligente.

pour plus d’information visitez le  web : WWW.CITYCAD.NET

Dans la même catégorie

Leave a Reply