Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Secteur de l'habitat
La nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme verra le jour prochainement

La nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme verra prochainement le jour, a annoncé mardi à Alger le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

constru sah« La promulgation de la nouvelle loi sur l’aménagement et l’urbanisme amendant la loi de 1990, a enregistré un retard en raison des consultations menées par le gouvernement avec toutes les parties concernées par ce texte important », a précisé le ministre lors d’une réunion avec les membres de la commission, présidée par Tarek Tridi, président de la commission, à laquelle a assisté le ministre des Relations avec le Parlement, Fethi Khouil, dans le cadre des réunions consacrées à l’examen du projet de loi de finances (PLF) 2020.

Les collectivités locales seront associées prochainement à l’enrichissement de cette loi qui sera présentée devant le Gouvernement une fois finalisée, a indiqué le ministre.

Il a appelé la plupart des membres de la commission intervenant au débat, à accélérer la promulgation de ce texte conformément aux exigences d’aménagement urbain en Algérie.
Concernant le programme du logement promotionnel aidé (LPA), qui prévoit la réalisation de 120.000 unités, le ministre a reconnu le retard enregistré dans le lancement de ce programme à Alger, « entravé par l’ex-wali d’Alger », affirmant que le programme sera lancé de manière convenable.
Cette nouvelle formule de logement a enregistré jusqu’à aujourd’hui 282.000 demandes.

Logements LLP : le décret exécutif est prêt
Concernant les nouvelles villes, le ministre a fait état de la levée du gel de la nouvelle ville de Boughezoul, à laquelle un investissement d’un (1) milliard de dollars.

Pour ce qui est du logement locatif public (LLP), considéré par les députés comme solution idéale à la crise de logement en Algérie, le ministre a affirmé que le décret exécutif relatif à cette formule, « est prêt et qu’il a été transmis au Secrétariat général du Gouvernement (SGG) en attendant sa présentation prochainement devant le Gouvernement ».

Au sujet du mécontentement de certains membres de la commission quant au rôle de la Société chargée de la gestion des cités AADL « Gest-Immo », le ministre a reconnu que ladite société « a manqué » à ses engagements, ajoutant que l’installation d’un nouveau Directeur à la tête de « Gest-Immo » depuis deux semaines contribuera à résoudre le problème.

« Nous attendons du nouveau directeur des solutions susceptibles d’améliorer la gestion des cités du logement locatif sinon nous seront dans l’obligation de dissoudre cette société », a-t-il averti, insistant sur l’importance d’impliquer le citoyen à cette démarche.

Le ministre a indiqué, en outre, qu’un recensement minutieux était en cours de réalisation pour évaluer le déficit dont souffrent les lotissements sociaux dans les secteurs de la Santé, de l’Education et de la Sûreté.

Lors du débat, la plupart des membres de la commission ont appelé à l’augmentation du quota du programme LPA et à sa généralisation à travers l’ensemble des wilayas.
A cette occasion, ils ont été unanimes à souligner le problème du foncier et sa distribution qui entrave la résolution du problème de logement.

Un député a proposé l’ouverture de coopératives immobilières dans toutes les villes, lesquelles prendront en charge la réalisation de logements en vue de réduire le recours aux dépenses publiques dans le financement du logement.

Ils ont préconisé la révision du cahier de charges pour la construction de logements en vue d’encourager la construction d’habitations individuelles à deux ou trois étages, voire plus, et la révision de la loi 08/15 sur fixant les règles de mise en conformité des constructions et leur achèvement en Algérie, en sus de la régularisation de tous les dossiers.

Dans leurs interventions les députés ont également appelé à l’accélération de la promulgation des textes d’application de la loi sur la vente de logements promulguée en 2017 et l’application sur le terrain du décret 153/18 portant la ventes des biens immobiliers des domaines de l’Etat.
Parmi les propositions aussi, l’élaboration d’une carte définissant les formules de logements adaptées à chaque région.

Dans la même catégorie

Leave a Reply