Bannière menu

Le marché immobilier 2017 à 2021 enregistre une tendance baissière

Le marché immobilier a connu durant la période 2017-2021 une tendance baissière pour ses deux segments, appartements et maisons individuelles, en raison notamment de l’effort consenti par l’Etat en matière d’offre de logement, selon les nouvelles données du « Mercuriale des prix immobiliers », publiées par la Caisse nationale du logement (CNL).
Ainsi, l’indice synthétique de prix du logement collectif a enregistré une régression de 8 points depuis 2017 alors que les maisons individuelles ont perdu 18 points durant la même période, a indiqué la CNL dans sa revue « Batisseurs.dz ».
Pour ce qui est du marché de la location, le logement dans le collectif a perdu 18 points par rapport à 2017, celui des maisons individuelles a lui aussi enregistré une baisse de 25 points sur cette période.
Les raisons de cette tendance baissière des prix à la vente et à la location des logements peuvent être liées à plusieurs facteurs tels que la chute des prix du baril, la pandémie de Covid-19 et la récession économique, explique la CNL.
« Toutefois, la cause éminente ayant engendré cette baisse peut être rapportée à l’effort consenti par l’Etat en matière d’offre de logement. En effet, la période allant de 2010 à 2020 a été marqué par la livraison de plus 2,9 millions d’unités de logements toutes formules confondues », développe les auteurs de l’étude.
Selon Mercuriale de la CNL, les prix de vente des logements collectifs ont connu une baisse de l’ordre de 4% sur le quinquennat.
En effet, le prix moyen annoncé au niveau national d’un appartement de 89 m2 était de 8,1 millions de dinars durant le premier trimestre 2017 soit environ 94.000 dinars/m2. Le même appartement coute actuellement en moyenne 7,5 millions de dinars, soit 90.000 dinars/m2.
Quant aux maisons individuelles, ces dernières ont enregistré une baisse cumulée de 1% depuis 2017. Les prix sont passé de 27,0 millions de dinars le premier trimestre 2017 à 24,5 millions de dinars au dernier trimestre 2021.
A la location, le marché du logement collectif a enregistré une baisse des loyers de l’ordre 14% depuis 2017. Le prix moyen annoncé à la location d’un appartement d’une surface de 88 m2 s’établissait à environ 30.000 dinars durant le premier trimestre 2017. Pour le dernier trimestre 2021 le prix moyen annoncé était de 25.000 dinars.
S’agissant des maisons individuelles, le prix moyen annoncé à la location durant le premier trimestre 2017 était de 65.000 dinars, tandis que le prix moyen annoncé durant le dernier trimestre 2021 était de 49.000 dinars, soit une baisse de l’ordre de 25%.
Pour la wilaya d’Alger, les prix de vente des appartements ont cumulé une baisse de l’ordre de 3% durant ce quinquennat. Durant le premier trimestre 2017, le prix moyen annoncé à la vente au niveau de la capitale était de 195.000 dinars par mètre carré, pour un appartement d’une surface moyenne de 91 m2, et ont atteint le prix moyen de 189.000 dinars par mètre carré.
Quant aux maisons individuelles, ces dernières ont enregistré une baisse cumulée de 23% depuis 2017.
Pour sa part, le prix moyen annoncé à la location d’un appartement durant le premier trimestre 2017 était de 56.000 dinars, pour une surface moyenne de 90 m2. Pour le dernier trimestre 2021 le prix moyen annoncé à la location était de 52.000 dinars. Les prix ont cumulé ainsi une baisse de l’ordre de 6% depuis 2017.
Concernant les maisons individuelles le prix moyen annoncé à la location au niveau de la wilaya d’Alger était de 128.000 dinars, durant le premier trimestre 2017, tandis que le prix moyen annoncé durant le dernier trimestre 2021 était de 63.000 dinars.

Dans la même catégorie

Leave a Reply