Lafarge
Lafarge

Transport et travaux publics ont absorbé 100 milliards de dollars depuis 1999

Abdelghani Zaâlane, Ministre des Travaux Publics et des Transports.
Abdelghani Zaâlane, Ministre des Travaux Publics et des Transports.

Intervenant sur les onde de la chaine le ministre des Travaux Publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a affirmé que l’état, avait  consenti depuis 1999, une enveloppe de 100 milliards de dollars pour les deux secteurs des travaux publics et transport .

Ces ressources financières ont notamment permis la réalisation d’une autoroute de 1.216 km dont le dernier tronçon reliant El Tarf aux frontières algéro-tunisiennes a été lancé récemment mais, aussi le projet du métro d’Alger et ses deux extensions vers la place des martyrs et la station de Ain Naâdja qui seront inaugurées très prochainement ainsi que les nombreuses lignes de tramways dans plusieurs wilayas. Cette enveloppe budgétaire inclue, la réalisation de sept pénétrantes reliant les principaux ports du pays à l’autoroute Est-Ouest, la réalisation de milliers de kilomètres de routes et des centaines d’ouvrages d’art, ainsi qu’à l’entretien du patrimoine routier par des actions de modernisation et de sauvegarde de milliers de kilomètres de routes. Le programme comprend en outre la modernisation, le développement et la maintenance du réseau ferroviaire.

Plus de 370 milliards DA pour la finalisation des projets en cours
Malgré le difficile contexte qu’a traverse ces trois dernière années, le secteur des travaux publics en raison de la situation financière et le non paiement des entrepreneurs, le secteur a bénéficié dans le projet de loi de finances (PLF) 2018 d’une enveloppe budgétaire de plus 370 milliards DA qui seront mobilisés pour la finalisation des différents projets en cours de réalisation et l’entame d’autres projets, à savoir relier les principaux ports de sept villes par 13 pénétrantes sur une distance globale de 611 km dans le cadre du plan directoire 2005-2025 qui en prévoit 24, sans oublier qu’en 2018 l’autoroute sera dotée de stations de péage et de gares d’entretien.

De nombreux projets sont conditionnés en fonction de la situation financière
A noter d’abord, l’extension pour relier la wilaya de Tamanrasset à la ville d’In Guezzam sur la RN1, L’avant-projet du futur Port Centre d’El-Hamdania (Cherchell, wilaya de Tipasa), a été validé après l’approfondissement de ses études et le groupement des entreprises réalisatrices a déjà été installé à El-Hamdania. Ce port qui sera l’un des plus grands des deux rives de la méditerranée permettra de recevoir des bateaux de très grand tonnage, allant jusqu’à 70.000 ou 80.000 tonnes. Soit D’une capacité de 25 millions de tonnes/an. Le projet comprendra également trois zones industrielles sur une superficie globale de 20.000 m2, sans oublier que le port sera relié au chemin de fer.

Dans la même catégorie

Leave a Reply