Les fraiseuses à froid Wirtgen sur le barrage d’Oroville pour le projet de réparation

Le système de nivellement Wirtgen intégré et la conception du tambour de fraisage impressionnent l’entrepreneur Huit jours avaient été prévus pour l’enlèvement de la première couche de béton laminé.

 

La section inférieure du déversoir mesurait environ 300 m de long. La profondeur de fraisage requise était d’env. 5 cm. Ce travail a été effectué par le W 2100 équipé d’un tambour de fraisage ECO Cutter.

Ce tambour de fraisage est équipé de 50% de pics en moins à des espacements d’outils plus grands qu’un tambour de fraisage standard. Moins de pics signifie une moindre résistance à la coupure, ce qui permet de fraiser des surfaces dures comme le béton. Ce processus a été suivi par le W 210i avec un tambour de fraisage LA15 standard pour donner à la surface fraisée la texture plus fine requise pour paver la nouvelle couche de béton. Pendant le travail, les deux machines ont utilisé le système de mise à niveau Level Pro développé par Wirtgen. Selon le PDG d’Anrak, Tom Schmidt, il s’agit d’une symbiose parfaite: «Nous avons utilisé presque toutes les machines sous le soleil, mais aucune ne peut rivaliser avec la fraiseuse Wirtgen avec le système Level Pro. La régularité de la surface est parfaitement uniforme et la machine a toujours une excellente traction. Ce dernier est important lors du fraisage de béton laminé ou de ciment Portland. Et les vibrations inévitables lors du fraisage d’une surface aussi dure n’affectent pas du tout le système Level Pro. »

Dans la même catégorie

Leave a Reply