Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Schlemmer s’installe à Oran à travers sa filiale française SIB industry et building parts

Gilles Lherbier, président de la filiale française SIB  du groupe Allemand Schlemmer industry et building parts France a annoncé officiellement hier mercredi 24 octobre à Alger, son pacte de partenariat industriel  avec Packprefa élec, dirigé par A.Moumeni,   pour la fabrication des pieuvres électriques et des produits de  basse consommation (BBC) dédiés aux secteur du  bâtiment lors d’une rencontre BtoB  organisée par Business France.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne rencontre à laquelle a pris part de nombreuses entreprises du secteur des Btph, comme Kougc, de l’énergie notamment des spécialistes des travaux de branchements électriques  de haute et basse tension à l’exemple de  Bel azur, d’autres secteurs sont aussi reprsenté à l’exemple des établissements financiers, des architectes, et voir même des concurrents sont conviés à découvrir, l’expertise mondiale et la taille de ce groupe implanté  sur tous les continents qui compte 32 sociétés dont 27 sites de productions  dans le monde dont le chiffre d’affaire avoisine les 300 millions d’euros.

Comme, l’a si bien explique Gilles Lherbier, Schlemmer OLYMPUS DIGITAL CAMERAest connu dans la fabrication des câblages  pour l’industrie automotive, des système de protection et des Systèmes de connexion (Presse-étoupes),  pour le secteur de l’industrie et du bâtiment. 

Avec  en plus le partenariat industriel  entre pack prefa Elec et SIB à Oran, l’objectif de SIB shlemmer en Afrique à horizon 20 20 sera de 100 000 000de DZD soit 700 milles  euros.  Un marché attractif dans le viseur de ce géant en développement  dont   le chiffre d’affaire en Algérie  atteindra 25 000 euros  à fin 2018 , a indiqué Gilles Lherbier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASib en quelques chiffres
Comme le prouvent  les chiffres et l’étendue internationale de cet acteur mondial de la fabrication  des composants pour le secteur de l’énergie et de l’automobile, se sont 110 000 pièces qui sortent  annuellement des 120 lignes de productions, que compte le groupe. soient 66 000 000 pièces qui sont dédiées au secteur de l’industrie et 14 000 000 autres au secteur du bâtiment. Des chiffres qui frise tout entendement mais qu’il compte porté à la hausse compte tenu d’un plan d’expansion ambitieux  notamment pour la filiale française qui a son tour fera des ramifications en Afrique ou elle est déjà présente en Tunise, au Maroc, au Cameroun et en Afrique du sud et bientôt en Algérie, dont le dossier d’investissement est déjà validé par l’organisme Andi tenait à nous préciser Mme Belhadj responsable régional et sous directeur au Cnrc.

Dans la même catégorie

Leave a Reply