Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Atelier mobile
Plus de 7 000 dossiers en attente chez la Cnac et l’Ansej

Après la saturation du domaine des transports, le ministère de la professionnelle vient d’agréer, dans le cadre du dispositif des aides de l’Etat à l’emploi de jeunes, plus de sept métiers mobiles.A cet effet, plus de 7 000 dossiers sont à traiter au niveau de ces deux organismes en charge de cette mission, à savoir l’Ansej et la Cnac qui sont Il est à noter que pour ces divers métiers, des véhicules aménagés ou qui ont été transformés à cet effet sont proposés par les concessionnaires, bien qu’ils ne soient pas nombreux à faire cette offre entreprise, mais ça commence à se faire voir. Dans cette optique, une gamme d’ateliers mécaniques mobiles, fast-foods, ateliers chauffagistes, plomberie, ateliers vitriers, peinture, ateliers électricité bâtiment, climatisation… est proposée chez certains concessionnaires, à l’image d’Iveco et autres. Toutes les régions du pays sont prises en compte. Lors du Salon de l’emploi, Ival, à travers ses marques Iveco et Mazda, a décliné son offre à l’endroit des jeunes pourvoyeurs de ces métiers. Plusieurs déclinaisons ont été proposées à des prix cadrant avec le dispositif de financement, variant entre 4 millions et 7 millions de dinars, selon les besoins et la situation régionale de chacun, a-t-on appris auprès du directeur marketing d’Ival, M. Touati, qui est très enthousiaste pour une première participation qui a rencontré un franc succès et lors de laquelle il a enregistré plus de 300 demandes et espère répondre, au terme de l’année 2012, à environ 1 000 demandes sur les 7 000 demandes actuelles. Evidemment, Ival (Iveco Mazda) n’est pas le seul concessionnaire à proposer cette offre entreprise ; une première concurrence a été ouverte en 2011 par Hyundai qui avait alors lancé une offre sur le H1, en atelier mobile mécanique, atelier peinture bâtiment, atelier froid + climatisation, mais aujourd’hui, les délais sont trop longs, soit 18 mois d’attente, pour répondre à une demande croissante. Renault-entreprise s’est, elle aussi,mise de la partie, et nous avons eu à découvrir un véhicule dédié à la mécanique automobile durant le Salon de l’automobile transformé par Car expert, un carrossier algérien qui a déjà fait ses preuves avec la SNVI et autres. Aujourd’hui, sur ce créneau, on ne peut pas parler réellement de concurrence, tous ces concessionnaires réunis ne peuvent pas réponde à toute la demande enregistrée chez l’Ansej et la Cnac, soutient notre interlocuteur de chez Ival.

Faiza C.

Dans la même catégorie

Leave a Reply