Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Forum Africain d’investissement et d’affaire à Alger : 2 000 chefs d’entreprises attendus à ce rassemblement économique

logoforum africain 1Du 3 au 5 décembre 2016, le nouveau Centre International de Conférences (CIC) d’Alger abritera la plus grande manifestation économique africaine organisée à Alger. Elle selon le site dédié exclusivement réunira près de 2000 entreprises, institutions, organismes publics, experts et investisseurs et médias autour de l’expression du « travailler ensemble pour réussir ensemble » pour le développement du potentiel économique africain. Un évènement co -organisé par le Gouvernement algérien et le Forum des Chefs d’Entreprises (FCE). Et soutenu par trois partenaires comme les banques BADEA, banque islamique de développement et l’africaine banque de développement.

Près de 2000 chefs d’entreprises d’Afrique, représentants de gouvernements et d’organismes publics, investisseurs, experts et médias se réuniront du 3 au 5 décembre 2016 au nouveau Centre International de Conférences (CIC) d’Alger pour débattre des moyens d’accélérer le développement économique et social de l’Afrique. Le « Rendez- vous d’Alger » est le plus grand Forum d’investissements et d’affaires organisé en Algérie. Trois journées d’échanges interactifs et de networking autour de conférences et d’ateliers sectoriels, sous le thème « travailler ensemble pour réussir ensemble », le Rendez-vous d’Alger contribuera à la mise en œuvre des décisions et du plan d’action de l’Union africaine pour l’intensification du commerce intra-africain.
Une trentaine de tables rondes aborderont les thèmes de l’investissement, des relations public/privé, de l’industrialisation et des infrastructures, de l’agro-business, de l’énergie, du numérique et de la formation en Afrique. Des réunions B2B entre les opérateurs économiques africains seront facilitées et des centaines d’exposants disposeront de stands dans un « village » conçu pour le Networking.
« Le Rendez-vous d’Alger » se fixe pour mission de contribuer à l’intégration économique du continent, à la multiplication des partenariats intra-africains et à l’établissement de relations économiques mutuellement avantageuses.

Au menu du forum plusieurs séances plénières et workshop sur le comment organiser et réussir cette vision et intégration des Accords de libre-échange, adaptation de la logistique, hubs commerciaux : les nouvelles interactions. Zone Continentale de Libre Échange. Au premier jour en séances plénière seront débattus les grandes lignes d’une stratégie pour promouvoir le commerce intra-africain et stimuler le partenariat, les règles de bonnes gouvernance pour favoriser le partenariat public-privé et répondre aux impératifs de croissance en Afrique, les projets structurants pour favoriser l’intégration continentale et le comment favoriser le développement du capital humain africain. La seconde journée sera consacrée à la plénière énergie ou les thèmes comme ressources énergétiques de l’Afrique et nécessité du saut qualitatif en matière d’innovation et de partenariat pour l’optimisation de ce potentiel au service du développement économique et social du Continent seront au cœurs des communication et débat . les débats sont axés notamment autour des question suivantes à savoir Comment poursuivre l’électrification de l’Afrique, par des solutions de production centralisés et décentralisés ?, Quels sont les moyens de valoriser le gaz naturel, essentiel dans la transition énergétique du monde, notamment sous sa forme de GNL ?, Comment les entreprises africaines peuvent-elles s’organiser en filières dans les énergies renouvelables ?, Quels financements pour le développement énergétique ?, Evidement pour faire aboutir les projets il faudra évoquer les sujets des solutions financière et cela sera le cas : Durant la seconde partie de la deuxième journée où est programmée une plénière finances. L’Afrique a des besoins colossaux en investissements privés et publics, internationaux et intra-régionaux : comment assurer les bons équilibres et diriger les flux vers les entre- prises ?, Les axes prévus au débats autour notamment des question suivantes, Quels enseignements tirer des partenariats public/privé existants en Afrique ?, Comment optimiser le financement des projets industriels et technologiques en Afrique ?, Comment favoriser l’essor du secteur bancaire et des marchés de capitaux dans un esprit de coopération intra-africaine ?, Quels financements spécifiques pour les PME ?, Quels partenariats entre agences de promotion de l’investissement ?

Dans la même catégorie

Leave a Reply