Lafarge

Camion de chantier porteur et tombereau
La traction 6×4 ou la 6×6

 

Le marché des camions de chantier est aussi diversifié par les marques que par les offres. Pour en savoir un peu plus sur le véhicule qui travaille off road, il faut distinguer entre deux catégories : les camions porteurs et les tombereaux, appelés aussi Dumper. Dans ce dernier segment, on distingue les rigides et les articulés.


En revanche, dans le premier, on recense trois essieux différents : 6×4, 6×6 et 8×4 qui évidemment se déclinent en plusieurs variantes selon les constructeurs travaillant aussi bien en carrière que sur les chantiers de construction.

Le  marché algérien est fourni dans ce segment par Mercedes, Renault, Iveco et autres asiatiques, notamment Deawoo qui s’est appesantie plus sur le segment des 6×4.La seconde catégorie est plus mastodonte,  notamment  les   tombereaux. Celle-ci on la trouve exclusivement dans les carrières et les mines, compte tenu de sa robustesse.

En revanche, le marché est plus difficile car il y a des marques dominantes bien enracinées. Par exemple, sur les rigides, Komatsu, Caterpillar et autres Terex, voire même des Chinois, ont investi le créneau.Sur la gamme articulée, la concurrence est plus forte car les marques se valent toutes.

Même si  le mérite revient à Volvo Construction Equipement de réinventer le tombereau en proposant une variante articulée. On notera parmi les marques concurrentes plus anciennement représentées Caterpillar, Liebherr, Volvo et depuis 2012 Bell et Terex qui pointent leur nez sur le marché.

T. A.

Dans la même catégorie

Leave a Reply