Lafarge

En collaboration entre New Holland Construction et Benetti
Nouvelle rétrochargeuse B100C pour les carrières

Une nouvelle référence fait son entrée dans le secteur des carrières de marbre : il s’agit d’une chargeuse-pelleteuse New Holland Construction B100C dotée d’un bras de support et d’une haveuse à chaîne en lieu et place de la pelle rétro habituelle. Cette configuration offre une nouvelle méthode à la fois simple, ingénieuse, rapide et efficace pour découper des blocs de marbre.

 

Cette première chargeuse-pelleteuse B100C New Hollande de série, spécialement destinée à la découpe du marbre, vient d’être mise en exploitation sur une carrière au Portugal. La haveuse à chaîne (CST 965) qui équipe ce modèle a été développée par Benetti Macchine, une entreprise basée à Carrare et spécialisée dans les machines pour la découpe de marbre. La société italienne travaille en étroite collaboration avec la division ingénierie de New Holland Construction de Lecce, qui peut produire des machines sur mesure selon les demandes spécifiques de clients intervenant dans des marchés de niche.

 

Selon le communiqué qui nous y parvenu du constructeur, Federico Benetti, propriétaire de Benetti Macchine, précise les raisons qui ont conduit au développement de ce nouveau produit qui a été mis au point pour répondre aux besoins des clients qui savent mieux que quiconque comment améliorer leur activité et quelles machines sont nécessaires pour atteindre leurs objectifs. Cette nouvelle rétrochargeuse est capable d’intervenir de façon autonome dans les carrières et de découper les blocs de marbre sur place. Le prototype a été soumis à plusieurs mois d’essais intensifs dans des carrières de marbre de Carrare, au cours desquels des spécialistes de l’extraction de marbre l’ont exploité à plein régime et sur de longues périodes.

 

La nouveauté et la performance de cette machine

Les machines de coupe à fil diamanté ne se déplacent pas de façon autonome ; il faut les placer sur des rails qui courent le long des blocs à découper. Cette opération prolonge beaucoup le temps de travail. La B100C labélisé New Holland Construction peut, quant à elle, se rendre par ses propres moyens jusqu’aux blocs de marbre, les découper, puis les charger dans des tombereaux qui les transporteront jusqu’aux installations de transformation en dalles.

 

Les deux premiers modèles de série sont déjà opérationnels depuis 2014 dans les carrières de granulat et calcaire de l’entreprise portugaise Grupo Frazão au Portugal. En revanche, le premier prototype est encore en exploitation par Solancis, entreprise spécialisée dans la transformation de la pierre naturelle

 

Techniquement la New Holland Construction B100C

Comme toutes les chargeuses-pelleteuses de la nouvelle série C de New Holland Construction produites dans l’usine de Lecce (Italie). la B100C est équipée d’un moteur qui respecte les exigeantes normes antipollution Tier IV Intérim (Niveau IIIB pour l’Union européenne). Le moteur de 3,4 litres développe une puissance de 97 cv. mis au point par FPT Industrial et produit dans l’usine de Turin.

 

Outre ce moteur performant, les chargeuses-pelleteuses de série C bénéficient également du système de détection de charge LDS, qui compte un capteur de charge et une pompe à débit variable. Ce système fait diminuer considérablement la consommation de carburant.

 

La configuration de base de la B100C inclut une transmission Powershuttle, des commandes mécaniques, des pompes à engrenages, deux feux avant et arrière ainsi qu’une cabine ROPS-FOPS.

 

Quant au capot moteur inclinable vers l’avant, il s’ouvre facilement et permet d’accéder depuis le sol aux points qui nécessitent un entretien régulier.

 

Souad C.

 

Dans la même catégorie

Leave a Reply