Lafarge
Lafarge

14e Salon de l’automobile d’Alger
Un champ de bataille pour les citadines





Rien de prévu pour l’ensemble du marché automobile au plan réglementaire : pas de crédit auto. 2011 est, d’emblée, une année plutôt pour la nouveauté ; les marques coréennes attaquent de front l’année par leurs nouveautés sur un segment des Suv qui leur est acquis ; Hyundai et Kia s’affrontent sur le même terrain. Une rude bataille s’annonce entre Sportage, qui a marqué son entrée en début 2010, et le IX35, le remplaçant du Tucson qui s’est pointé en 2010, mais qui ne commence à faire réellement du chemin qu’en ce début d’année. Sinon, pour l’ ensemble du marché, ce sera encore un exercice ordinaire jusqu’à cette annonce du ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements qui, officiellement, confirme que des discussions avec les constructeurs Renault et VW sont bien avancées au sujet de l’épineux ou mirage projet de montage de la voiture algérienne.

Bref, on continuera à consommer des voitures lowcost plus que les allemandes qui sont réputées pour leur niveau de fiabilité, de haute finition et mieux dotées. Mais l’offensive la plus apparente pour faire face aux lowcost est celle des petites citadines qui seront davantage à l’honneur. On notera le renouvellement sur ce segment qui comptera à partir de ce Salon de nouvelles venues qui vont de l’entrée de gamme chinoise Haima 1 et 2 à la Audi A1en passant par Nissan Micra.

En attendant le retour probable du crédit fin 2011, le marché sera encore favorable au moins-disant, et pendant ce temps, le leasing se répandra davantage sur le marché du véhicule utilitaire et celui du véhicule tourisme pour les flottes.

2011 : Pas de changement
La 14e édition du Salon international de l’automobile d’Alger a ouvert ses portes au Palais des expositions d’Alger (Safex) du 17 au 27 mars 2011. Elle est baptisée Auto ExpoAlgeria dans sa nouvelle mouture mue vers une professionnalisation du créneau automobile selon le site de l’organisateur, Safex. Plus de 17 000 m² de surface d’exposition ont été mis à la disposition des concessionnaires automobiles présents sur le marché algérien.
L’encouragement des investissements économiques dans le secteur automobile et la promotion de la sous-traitance nationale, prévention et sécurité routières et infrastructures routières et autoroutières sont les trois thèmes retenus pour ce Salon, qui, rappelons-le, a manqué l’édition 2010.
Comme nous l’avions annoncé en 2009, Porsche s’annoncera officiellement en présence du directeur général de Porsche France, par le p-dg de Sovac, l’importateur de toutes les marques du groupe VW. Auparavant, rien n’a été annoncé par les concessionnaires.
Comme à l’accoutumée, depuis 14 ans, les nouveautés destinées au marché algérien ne sont pas encore connues, mais la presse aura eu le loisir de les découvrir dès l’inauguration le 17 mars, journée marathon où devaient se tenir toutes les conférences.
Faiza Chettouh

Dans la même catégorie

Leave a Reply