Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

SABO en Algérie et dans le monde
23 projets réalisés en 2015

Sabo algerieAu cours de la dernière décennie, l’Algérie a montré une croissance positive concernant la production industrielle qui a atteint les 10% en 2006. La croissance de la construction est la conséquence de l’investissement industriel dans les matériaux de construction. De ce fait, il y a eu une explosion d’une demande pour des briques, ce qui a fait que des investissements concernant des usines de briques ont commencé. Au départ, l’investissement du créneau fut pris d’assaut par des entrepreneurs qui n’avaient aucune expérience. C’est de là qu’a découlé la ruée des fournisseurs d’usines clé en main. Parmi les plus anciens fournisseurs durant cette décennie écoulée, on peut citer SABO S.A. qui s’est démarqué sur le marché avec plusieurs projets de construction de plusieurs nouvelles usines de briques et de rénovation. SABO S.A. considère le marché algérien comme l’un des marchés les plus importants dans le monde. Parmi ses derniers projets Briqueterie Dahem, Red Land, Briqueterie Lamouri, BNO, EDH Djeffal, Bouhtaïb, Sarl BGO Touggourt, Sarl Briqueterie Souf Edhai 2. Pour Sabo, tout a commencé en 2004, lorsqu’il avait signé son premier contrat pour la construction de l’unité de SARL GBO Oasis, un projet dans le Sud algérien, dans la région de Touggourt, et qui a concerné la production de 600 tonnes par jour. En même temps, un contrat pour la rénovation de BMSD usine à Saïda, à l’ouest du pays, concernant la production de 450 tonnes par jour a été aussi signé. En 2005, un autre projet aussi important a été signé : l’usine Sarl El Barakate, un des projets les plus rares en Algérie incluant des semi-séchoirs continus qui assurent la meilleure qualité possible des produits et la capacité de produire des briques d’une taille différente qui n’ont été introduites au marché algérien que très récemment. Avant la fin 2005, une nouvelle rénovation a été signée, cette fois concernant l’usine SOBRIS, située aussi à Saïda. Le défi était plus grand pour SABO S.A. qui devait produire une ligne de coupe pour servir deux séchoirs. Le projet était de réussir à porter la production à 450 tonnes par jour au lieu de 320 tonnes par jour d’après le contrat. Près de 40% de plus ! Le défi étant relevé, d’autres nouveaux projets ont été acquis comme la rénovation système d’air du séchoir à Aomar ou la construction des projets des frères Amouri. En 2006, SABO S.A. et Trust Industries du Trust Bank Group ont commencé des négociations sur la rénovation de l’usine de briques à Baraki et de l’usine de tuilerie à Hadjout. Le projet Amouri 315 000 tonnes/an inclut aussi des robots et tous les autres projets signés par SABO S.A. L’usine de BMSD, concernant l’exécution d’une seconde ligne de production de tuiles dans la même usine en utilisant le même four et la rénovation du vieux séchoir statique qui n’a pas été utilisé à la production des briques. La région de Touggourt est la région la plus importante en ce qui concerne la production des briques en Algérie. Présent également à l’Est et à l’Ouest, du Nord au Sud, comme le projet SARL ETTU à la région d’Oum El-Bouaghi et le projet SARL Boumerdès à Tiaret. La SARL ETTU projet de 800 tonnes par jour des briques creuses et la manipulation des briques humides pour leur introduction dans le séchoir est faite en utilisant des étagères mobiles. Ce type d’automation assure la meilleure qualité possible du produit final dès les premières étapes de séchage. Le four tunnel utilise aussi l’équipement de mouvement automatique des wagons de four et la machine de démontage qui sont une partie de l’équipement standard fourni.

Dans la même catégorie

Leave a Reply