Bannière menu
Bannière menu
Bannière menu

Technologie made in Austria
Bientôt des Extrudeuses Extrunet en Algérie

Mme Franziska Honsowitz son excellence l’ambassadrice d’Autriche en Algérie
Mme Franziska Honsowitz son excellence l’ambassadrice d’Autriche en Algérie

Extrunet propose des unités d’extrusions des profilés fenêtres et portes clé en main à double ou mono vis respectivement 68/90mm et 45/60mm avec des tables de calibrage doté de système Eco pompe à vide ou standard selon les exigences du marché ou client final.
La section commerciale de l’ambassade d’Autriche a organisé le lundi 4 avril à Alger un séminaire sur les extrudeuses des profilés de fenêtre et porte, du plaxage développés par les fabricants Extrunet Gmbh et FUX Gmbh. La présentation des différents procédés très technologiques des unités de fabrications clé en main automatisées du made in Austria par Rudolf Wessely, le représentant du fabricant Extrunet avait capté toute l’attention et intérêt des présents, notamment, les fabricants locaux de fenêtre en pvc à savoir CeraleG, BMS, Oxxo, général profilé, Tak pvc, etc. Avant de présenter les extrudeuses développer par Extrunet, le conférencier à passé en revue les grandes tendances du marché européen, russe et Turque des fenêtres en Pvc , bois et Allu dont la plus forte tendance est en Pvc.
L’Algérie pour L’Autriche, est un premier partenaire maghrébin dont le volume d’échangé commerciaux bilatéraux s’élève à 600 millions d’euros et souhaite renforcer la coopération à plusieurs secteurs notamment dans l’extrusion et la plasturgie a tenu a nous le souligné en marge du séminaire Mme Franziska Honsowitz son excellence l’ambassadrice d’Autriche en Algérie, qui, souhaite accompagné l’Algérie dans le processus enclenché de la relance de la production nationale en substitution à l’importation.
Les relations commerciales entre les deux pays se sont renforcées depuis les années 1980 dans les domaines du ferroviaire, transport métro, coffrage.
La technologie autrichienne occupe des niches de marché, notamment ou la complexité n’est pas levé par les constructeur chinois fortement présent dans le BTP constitue. En effet si on s’en tient à la technologie du coffrage, Doka Algérie a fourni la grande mosquée d’Alger sur des parties qui nécessitent beaucoup d’ingénierie et de savoir faire nous soutiendra, Mme Franziska Honsowitz, avant de conclure que les entreprises autrichiennes détiennent un savoir faire hautement technologique et occupent une position de niche sur le marché pour résumer, leur positionnent sur les marchés. L’exemple qui atteste de cet coopération l’usine de production de Mercedes G(4×4), développé avec le savoir-faire autrichien en partenariat avec Magna, qui fournit pour l’instant les kits pour les assembler les 4×4 à Tiaret en attendant l’intégration par la production des composants.

Le marché de la fenêtre  en Algérie

Austria-AlgerieEn Algérie monter des fenêtres en Pvc, n’est pas une obligation proscrite dans les cahiers des charges. L’isolation thermique ou sonore n’est pas encore une priorité, si le marché de la fenêtre est estimé à 2,5 millions de fenêtre dans les bâtiment neuf sans le bâti à rénové, une portion congrue est consacré à la fenêtre en pvc, dont la norme n’est pas établie selon Chakib Zani P-dg de Ceralg. Pour lui, le marché est potentiel et il y a de la place pour tout le monde un marché dominé par Oxxo filiale du groupe Cevital qui selon lui va tiré ce marché vers le haut.
Intéresser d’améliorer ses unités d’usinage, Chakib Zani pense que les pouvoirs publics devraient règlementer l’isolation thermique et sonore aussi bien pour le marché du neuf que de la rénovation. Pour lui au delà de l’intérêt à fournir des produit de confort thermique aux usagers, cela boostera également la conception et la production en local de profilé dans une première phase.
L’extrusion permettra de lever l’importation du profilé mais restera la matière première à savoir l’éthylène contenu dans le pvc, à hauteur de 43% et du sel de gemme (57%).

Dans la même catégorie

Leave a Reply