Lafarge

Les mastodontes des mines et carrières
Les tombereaux, les grands absents du SIVI

Les rigides

Les machines sont mises à rude épreuve ; seule la productivité compte. Ces monstres n’ont pas la capacité des fourmis. Ils ne portent pas 70 fois leur poids, loin de là. Les meilleurs chargent 1,3 fois leur masse. Pour assurer leur cadence, ces géants rigides exigent une piste plane avec une résistance dynamique à l’enfoncement qui ne doit pas dépasser certaines normes. La machine et ses soixante tonnes transportées représente une masse en mouvement de +/-110 tonnes à 50 km/h et plus ! Les dumpers rigides sont, pour cette raison et dans la majorité des cas, des engins de carrière ou de travail minier. En général, ils boutent 20 000 heures avant révisions. CAT : quatremodèles : le 770G, 772G, 773G, 775G avec des motorisations respectives de 483, 557, 533 et 783 ch et une capacité de chargement de 38,6, 47,2, 56 et 64,6 tonnes. Komatsu : propose un 325-7 de capacité de chargement en dôme de 24 m3 mu par un moteur de 525 cv pour un poids total de 69 900 kg.

Les articulés

Dès que les sols présentent un profil, les dumpers articulés peuvent passer dans les terrains accidentés, grâce à leurs capacités « tout terrain»,et assurer des charges qui pour le plus gros ne dépassent pas les 50 tonnes. Caterpillar propose le 735 B, 740, 740B éjecteur tous mus par C15 acert , selon les puissances respectives de 450 à 484 ch avec des capacités de benne de 36 à 39,5 tonnes. Evidemment, l’inventeur de l’articulé est le Suédois Volvo qui a proposé la sérieAF30,AF40 et propose la série D pour les carrières de calcaire. Terx, quant à lui, propose le TA250, TA400 et le A300, un 30 tonnes de charge utile et 17,5m3 en dôme mu par un cumins de 385 ch. Liebherr a introduit son premier 30 t en 2010, à savoir le TA230. Bell, le dernier en date à arriver sur le marché algérien, propose une pléthore liste de modèles du constructeur sud africain de la série D, à savoir les B25D, B30D, B35D, B40D, B45D et B50D avec des capacités en dôme allant de 17 à 30 m3. Le constructeur JCB dispose également d’une gamme qui n’est pas encore introduite sur le marché algérien, dont, essentiellement, le JCB 722. La gamme des petits tombereaux articulés JCB varie de 14 à 22 t, à 2 ou 4 essieux moteurs. JCB fait appel à des blocs d’origine Cummins et pour les transmissions à des ensembles powershift ZF « smooth full » à sélection automatique oumanuelle et gestion électronique offrant 6 rapports avant et 3 arrière.

Kahina B.

Dans la même catégorie

Leave a Reply